Articles du bulletin

Depuis 2019 le Bulletin est édité en collaboration avec Elsevier-Masson. Les rapports de l'Académie sont disponibles intégralement sur le site internet de l'Académie. L'accès aux autres textes peut être obtenu sur le site Em-Consulte. Pour soumettre un article, merci de consulter nos instructions aux auteurs.



3091 résultats

  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie vétérinaire de France : Test olfactif de dépistage de la Covid-19 utilisant des chiens entrainés

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Médecin du travail, un rôle-clé dans la gestion du risque Covid-19 en entreprise

    The occupational physician, a key role in Covid-19 risk management in enterprises

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : « Covid-19 : dépister plus, dépister mieux »

    Covid-19: screen more, screen better

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Masquez-vous, masquez-vous, masquez-vous !

    Hide yourself, hide yourself, hide yourself!

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie vétérinaire de France : Les animaux contaminés par le SARS-CoV-2 représentent-ils un risque pour l’Homme ?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : une opportunité pour vacciner les nourrissons contre les infections à rotavirus

    Covid-19: an opportunity to vaccinate infants against rotavirus infections

    Lire la suite >
  • Chronique historique

    Pandémies : les leçons du passé

    Pandemics: Lessons from the past

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Depuis l’Antiquité, les pandémies frappent périodiquement l’humanité et changent le cours du monde. Les pestes d’Athènes, de Rome au temps de Galien, de Justinien et les pestes médiévales firent des millions de morts et furent suivies de famines et de bouleversements socio-politiques. La variole fut aussi un terrible fléau n’épargnant pas les cours royales. La grippe de 1917 en faisant plus de morts que la Grande Guerre précipita le déclin de l’Europe, au profit des États-Unis d’Amérique, puissance dominante au XXe siècle. La pandémie actuelle à coronavirus aura des conséquences économiques certaines et d’autres encore insoupçonnées.

    Lire la suite >
  • Autre

    Approche québécoise de Santé publique face à la pandémie de COVID-19

    Quebc's public health approach in response to the global COVID-19 pandemic

    Les auteurs déclarent n'avoir aucun liens d'intérêt.

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Épidémies et environnement sont liés !

    The links between epidemics and the environment

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Confinée mais mobilisée, l’Académie nationale de médecine au temps de la Covid-19

    Confined but mobilized, the National Academy of Medicine at the time of Covid-19

    Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Lire la suite >
  • Avis

    Avis de l’Académie : Les séquelles de la Covid-19

    Medical sequelae of Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Port du masque contre la Covid-19 : un geste obligatoire et non aléatoire

    Wearing a mask against the Covid-19: a mandatory and non random gesture

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Séquelles de la Covid-19

    Covid-19 medical sequelae

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Covid-19 : surveillance de la circulation du SARS-Cov-2 dans les eaux usées, indicateur simple de suivi de la pandémie de Covid-19

    Covid-19: monitoring of SARS-Cov-2 traffic in wastewater, simple indicator for monitoring the Covid-19 pandemic

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de Médecine et de l’Académie nationale de Chirurgie : « Covid-19 : pénurie médicamenteuse et chirurgie. Anticiper la menace »

    Covid-19: drug shortage and surgery. Anticipating the threat

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué commun de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de pharmacie sur le projet de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche

    Lire la suite >
  • Rapport

    Ségur de la santé : propositions

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Dépistage des porteurs du SARS-CoV-2 : et les tests salivaires ?

    Screening for SARS-CoV-2 carriers: what about saliva tests?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Déconfinons avec prudence pour ne pas avoir à reconfiner dans l’urgence

    Let's deconfine carefully for not having to reconfine in a hurry

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie vétérinaire de France : Les abattoirs : une cible majeure pour la prévention de la Covid-19

    Slaughterhouses: a major target for Covid-19 prevention

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie : Comment maintenir une activité chirurgicale vitale en cas de crise sanitaire grave ? L’exemple de la transplantation chez l’adulte

    How to maintain a vital surgical activity in the event of a serious health crisis? The example of transplant in adults

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de pharmacie : La précarité : un risque majoré de Covid-19

    Precariousness: an increased risk of Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Artemisia et Covid-19

    Artemisia and Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Quels symptômes inhabituels doivent faire rechercher une Covid-19 ?

    What unusual symptoms to seek for Covid-19?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Cures thermales et Covid-19

    Thermal Cures and Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie Vétérinaire de France : Cet été, les syndromes pseudo-grippaux ne seront pas tous des Covid-19

    This summer, not all flu-like symptoms will be Covid-19s...

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Comment gérer, après confinement, les malades porteurs d’une affection chronique à risque ?

    How to manage, after containment, patients with chronic conditions at risk?

    Lire la suite >
  • Présentation ouvrage

    Bourre J.M. La chrono-alimentation du cerveau. Odile JacobParis (2016)

    En raison de la situation épidémique en 2020, la présentation orale de ce texte en séance n'a pas avoir lieu.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Développement professionnel continu (DPC) et émergence de la recertification en France. Évolution législative et commentaires

    Continuing professional development and recertification process in France

    Les auteurs déclarent être conseillers nationaux de l’Ordre national des médecins.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    La formation médicale continue (FMC) est une obligation déontologique et légale en France. L’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) a rejoint en 2004 l’obligation d’acquisition des connaissances pour devenir le développement professionnel continu (DPC) en 2009. Actuellement, le dispositif est complet : définition, organisation et validation. Mais l’obligation individuelle pour valider le DPC n’a jamais été appliquée. La recertification prévue par la loi de 2019 ne sera opérationnelle qu’en 2021, au plus tôt. Son pilier essentiel est le DPC. La mission de recertification qui a préparé la loi exclut toutes épreuves de vérification des connaissances. La recertification se fait par une valorisation du parcours professionnel comprenant, outre le DPC, une activité maintenue et régulière, une amélioration de la relation avec le patient, la prise en compte de la santé du médecin et l’absence d’évènements indésirables. L’Ordre veillant sur la compétence des médecins, c’est lui qui reçoit la validation du DPC, comme il recevra celle de la recertification.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Vacciner contre la Covid-19 : la quête du Graal ?

    Vaccinating against Covid-19: the quest for the Grail?

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Conséquences anormales des accidents médicaux non fautifs : jurisprudence du Conseil d’État

    Abnormal consequences of non-faulty medical accidents: Jurisprudence of the Conseil d’État

    L. Collet déclare être conseiller d’état.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    L’indemnisation des accidents médicaux sans faute des professionnels ou des établissements est prévue par l’article L. 1142-1 du Code de la santé publique créé par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Il indique les conditions d’imputabilité, de critères cliniques et de gravité. Parmi les critères cliniques « un accident médical (…) ouvre droit à la réparation des préjudices (…) au titre de la solidarité nationale, lorsqu’ils (…) qu’ils ont eu pour le patient des conséquences anormales au regard de son état de santé comme de l’évolution prévisible de celui-ci (…) ». Les ordres juridictionnels ont eu à caractériser cette « anormalité des conséquences ». Selon la jurisprudence du Conseil d’État du 12 décembre 2014, la condition d’anormalité est toujours « remplie lorsque l’acte médical a entraîné des conséquences notablement plus graves que celles auxquelles le patient était exposé de manière suffisamment probable en l’absence de traitement » et si tel n’est pas le cas, « elles ne peuvent être regardées comme anormales sauf si, dans les conditions où l’acte a été accompli, la survenance du dommage présentait une probabilité faible ; qu’ainsi, elles ne peuvent être regardées comme anormales au regard de l’état du patient lorsque la gravité de cet état a conduit à pratiquer un acte comportant des risques élevés dont la réalisation est à l’origine du dommage ». Le Conseil d’État a précisé, en 2019 qu’une probabilité de survenance de 3 % était une probabilité faible.

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Retour des peurs ancestrales avec le coronavirus, COVID-19

    Return of ancestral fears with coronavirus, COVID-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : « Covid-19 : Interprétation des données de morbidité et mortalité »

    Covid-19: Interpretation of Morbidity and Mortality Data

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Suivi des soignants impliqués dans la prise en charge de la Covid-19

    Follow-up of caregivers involved in the management of Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : Suivi des patients convalescents de la Covid-19 par le médecin généraliste

    Follow-up of convalescent Covid-19 patients by the general practitioner

    Lire la suite >
  • Avis

    Avis tri-académique : « Essais cliniques au cours de la pandémie Covid-19 : Cibles thérapeutiques, exigences méthodologiques, impératifs éthiques »

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué tri-académique : Essais cliniques au cours de la pandémie Covid-19

    Clinical Trials during Covid-19 Pandemic

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie : « Hospitaliser les patients âgés en chambre individuelle : un rempart contre la Covid-19 et les infections nosocomiales »

    Hospitalizing elderly patients in a single room: a bulwark against Covid-19 and hospital-acquired infections

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Que déduire des études évaluant l’effet du climat sur la Covid-19 ?

    What can be inferred from studies assessing the effect of climate on Covid-19?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie : Usage des masques par le personnel soignant

    Use of masks by health care workers

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de Médecine : Vitamine D et Covid-19

    Vitamin D and Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de pharmacie : Qu’attendre de la sérologie du SARS-CoV-2 en période de déconfinement ?

    What to expect from Covid-19 serology in a period of deconfinement?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine : Enquêtes autour des cas de Covid-19 et utilisation des tests sérologiques

    Investigation of Covid-19 cases and use of serological tests

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué commun de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie : La reprise des activités chirurgicales : une urgence sanitaire et une contribution à la reprise économique

    The resumption of surgical activities: a health emergency and a contribution to the economic recovery

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de Médecine : Face à la Covid-19, vaccinons contre la grippe !

    Facing Covid-19, lets get the flu shot!

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Laissons parler le regard

    When the gaze speak for us

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Personnes âgées et réanimation

    Intensive care for old patients

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.
    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    Il n’existe actuellement aucune recommandation nationale ou internationale pour l’admission dans un service de réanimation de patients âgés de plus de 80 ans et il n’existe pas de score de sévérité pronostique spécifique aux patients âgés. Dans cette revue, nous envisageons successivement les spécificités des patients âgés avant d’aborder la question des critères et conditions d’admission dans un service de réanimation. Pendant le séjour de réanimation, l’intensité des traitements doit être réévaluée et des décisions de limitations de traitement peuvent être prises. Enfin, le meilleur critère de jugement du bien-fondé des décisions est le pronostic vital mais aussi fonctionnel et la qualité de vie à long terme pour le patient mais aussi pour son entourage. Nous proposons un algorithme intégrant toutes ces étapes et visant à éclairer les décisions pour les praticiens mais aussi pour les patients et leur famille. Les évolutions démographiques actuelles et à venir ainsi que les contraintes financières ne nous permettront pas de faire l’économie de cette réflexion. Nous souhaitons ouvrir un débat sociétal relayé par l’Académie nationale de médecine et s’appuyant sur les travaux nationaux et internationaux les plus récents.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Relation pharmacocinétique/pharmacodynamique entre la concentration sanguine de tétrahydrocannabinol et l’aptitude à conduire un véhicule chez des consommateurs occasionnels ou chroniques de cannabis

    Pharmacokinetic/pharmacodynamic relationship between tetrahydrocannabinol blood concentration and ability to conduct a vehicle in chronic and occasional cannabis consumers

    Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.
    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    Objectif
    La relation pharmacocinétique/pharmacodynamique (PK/PD) après une prise fumée de cannabis et l’aptitude à conduire est peu documentée.

    Méthodes
    Le tétrahydrocannabinol (THC) et ses deux principaux métabolites ont été mesurés dans le sang de 15 consommateurs chroniques (CC, 1–2 joints/j) et de 15 consommateurs occasionnels (CO, 1–2 joints/semaine) 12 fois pendant 24h après consommation d’une cigarette contenant de manière randomisée du placebo, 10mg ou 30mg de THC. Les effets ont été évalués 7 fois par un test de vigilance (temps de réaction) et un simulateur de conduite durant la même période.

    Résultats
    Il n’existe pas de relation PK/PD. La concentration sanguine en THC et 11-OH-THC est maximale dès la fin de la consommation alors que les effets sont maximums 5 à 6h après. Après une même dose consommée, la concentration sanguine de THC est pratiquement deux fois plus élevée chez les CC que chez les CO. Les CC ont toujours du THC dans le sang (>1ng/mL) après 24h alors qu’il est<0,5ng/mL chez les CO après 6h environ. Les effets sur l’allongement du temps de réaction sont plus importants pour les CO (+19 % à 10mg et +27 % à 30mg) que pour les CC (+11 % à 10mg et +19 % à 30mg), de même sur l’aptitude à conduire où on ne retrouve pas d’effet dose (+25 % d’erreur pour les CC vs +34 % chez les CO). L’effet total sur la conduite dure environ 8h chez les CC et jusqu’à 13h chez les CO.

    Conclusion
    Le cannabis a un effet délétère sur la conduite, décalé dans le temps par rapport à la cinétique sanguine du THC.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Fièvre méditerranéenne familiale et autres maladies auto-inflammatoires : de la génétique à la pratique médicale

    Family Mediterranean fever and other auto-inflammatory diseases: From genetics to medical practice

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    Les maladies auto-inflammatoires (MAI) sont un groupe de maladies rares dues à une dérégulation du système immunitaire inné. Elles se caractérisent par des fièvres récurrentes, associant de façon variable sérites, inflammation cutanée, et déficit neurosensoriel. Le syndrome biologique inflammatoire est constant. Il existe des formes multifactorielles de l’adulte comme la goutte, la maladie de Crohn ou de Behçet, et des formes monogéniques débutant en général chez l’enfant. Nous avons identifié le premier gène en 1997 dans le cadre d’un consortium français. À ce jour, une quarantaine de gènes ont pu être impliqués. Trois voies physiopathologiques principales sont activées : l’inflammasome, le NF-κB, et l’interféron, aboutissant à un excès de sécrétion de cytokines pro-inflammatoires. Leur compréhension a permis le développement de tests génétiques et de thérapeutiques ciblées efficaces. Un diagnostic précoce permet d’initier un traitement adapté, d’améliorer la qualité de vie des patients, et de leur éviter des complications parfois létales comme l’amylose rénale ou un déficit fonctionnel majeur.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Communiqué de l’Académie nationale de médecine : Le médecin généraliste face au Covid-19

    The general practitioner facing the Covid-19

    Lire la suite >