Journal articles

Depuis 2019 le Bulletin est édité en collaboration avec Elsevier-Masson. Les rapports de l'Académie sont disponibles intégralement sur le site internet de l'Académie. L'accès aux autres textes peut être obtenu sur le site Em-Consulte. Pour soumettre un article, merci de consulter nos instructions aux auteurs.



3091 résultats

  • Communiqué

    Accelerating vaccination against Covid-19

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Nasopharyngeal swabs are not risk-free

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Let’s release now the constraints imposed in sheltered home for elderly dependent persons (EHPAD)!

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Between the essential precautions and the undesirable confusion

    Lire la suite >
  • Communiqué

    European plans for enhanced pharmacovigilance: safety or restraint ?

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Uvéites et tatouages

    Uveitis and tattoos

    Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    Les complications des tatouages sont multiples et connues depuis de nombreuses années. Cependant, leur succès explique leur multiplication exponentielle dans tous les pays. Cela a permis de confirmer l’apparition de deux nouvelles complications : une réaction de type sarcoïdose cutanée, localisée ou à distance, ainsi que l’apparition d’uvéites cliniques et histologiques. Ceci dans le cadre d’une réaction d’hypersensibilité retardée, et/ou bien d’une réaction granulomateuse. Leur prévention reste assez mal connue. Elle impose de réaliser chez chaque sujet porteur d’un tatouage un bilan de sarcoïdose systémique ainsi qu’une enquête ophtalmologique à la recherche d’une éventuelle uvéite. Si elle se confirme, seront aussitôt réalisés en urgence des mesures préventives et thérapeutiques afin d’éviter une cécité. Ces nouvelles complications confirment l’extrême gravité de l’utilisation d’encres non contrôlées, véritables mélanges toxiques et sensibilisants, notablement lors de tatouages colorés étendus. Ces encres colorées particulièrement agressives libèrent dans l’organisme de multiples substances et nanoparticules dont on ne mesure pas toutes les conséquences néfastes, à moyen et long terme.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Tatouage et réaction sarcoïdosique

    Tattoo and sarcoidosis reaction

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    La pratique du tatouage se développe de plus en plus dans le monde entier. Les infections sont connues, mais les réactions inflammatoires chroniques ont souvent donné lieu à des manifestations cliniques variées. À côté des réactions allergiques, les réactions non allergiques prévalent dans les tatouages noirs et se manifestent sous la forme de lésions « papulo-nodulaires ». L’importance de la biopsie des lésions papulo-nodulaires pour confirmer le diagnostic doit être soulignée. Les nanoparticules de noir de carbone s’agglomèrent dans le derme avec le temps pour former des granulomes sarcoïdosiques. Granulome à corps étranger lié au pigment et sarcoïdose sont souvent difficiles à distinguer. La couleur noire semble la plus fréquente. D’autres étiologies que le pigment sont évoquées, tel que le rôle d’un agent infectieux, mais à ce jour aucun n’a été identifié, un terrain génétique particulier, qu’il reste à définir. Des localisations systémiques étant possible, le bilan d’extension est important à réaliser. Le traitement est le même que la sarcoïdose classique. Certains médicaments favoriseraient le développement d’une sarcoïdose sur tatouage. Ils doivent donc être recherchés systématiquement. Il est aussi important à titre préventif, que les sujets et leur médecin traitant soient informés de ce risque potentiel lié à ces médicaments indiqués dans des pathologies graves spécifiques.

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Complications des tatouages : informations récentes justifiant la prise de mesures urgentes

    Decorative tatoo complications: New informations justifying pressing action

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Étant donné le contexte sanitaire épidémique lié au Covid-19 du mois de mars 2020, la présentation orale de cette communication en séance à l’Académie a été reportée.

    Les tatouages cutanés sont pratiqués depuis fort longtemps mais leur toxicité reste peu connue du grand public qui a de plus en plus recours à ces techniques sans être informé des risques encourus, infectieux, allergiques, dermatologiques, toxiques systémiques et même ophtalmologiques. Cette situation est aggravée par la mode des tatouages « corps entier ». Cette séance dédiée est une mise au point des risques encourus liés aux tatouages.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Vaccination of caregivers against Covid-19 must become mandatory

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Should pregnant women be vaccinated against Covid-19?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Citizen consultation on ‘recreational’ cannabis: A political choice in obvious conflict with public health

    Lire la suite >
  • Avis

    Covid-19: which samples for which tests?

    Lire la suite >
  • Présentation ouvrage

    Germain M.A. Autour du violon. Applications à la médecine. Ergothérapie-musicothérapie. Éd. Fiacre (2019)

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Le rôle des vétérinaires à l’interface entre l’homme et l’animal, en France et dans le monde

    The role of veterinarians at the interface between men and animals, in France and in the world

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    La profession vétérinaire joue un rôle sociétal important à l’interface entre l’homme et le monde animal, notamment en matière sanitaire, du fait des domaines très divers dans lesquels agit cette profession, de la diversité du monde animal concerné, des intérêts économiques et sociaux pour l’homme lié à sa relation avec l’animal, ces questions faisant de plus en plus l’objet de polémiques qui remettent en cause la relation traditionnelle homme-animal nouée depuis des millénaires. Dans ce contexte les apports sociétaux et sanitaires du vétérinaire s’avèrent précieux pour en faire des arbitres aptes à mieux gérer cette interface source d’intérêts majeurs et de conflits croissants à arbitrer. Cette gestion dépasse le cadre national dans un monde globalisé. Ainsi, le rôle des organisations internationales qui s’impliquent (Organisation mondiale de la santé – OMS), Organisation Mondiale de la Santé Animale – OIE) pour donner une dimension mondiale à la gestion des risques sanitaires d’origine animale est fondamental, de même que la répartition négociée des domaines prioritaires dans lesquels elles doivent agir avec les communautés professionnelles médicales et vétérinaires nationales. Le concept « une seule santé » est l’outil à qui ces organisations donnent la priorité dans ce cadre, notamment dans les domaines de la prévention et du contrôle de l’influenza zoonotique, de la rage et de la lutte contre l’antibiorésistance au niveau mondial. Les diagnostics de la capacité des nombreux pays à apporter des réponses à des situations sanitaires complexes liées à des pathogènes d’origine animale conduisent à la nécessité de développer une coopération internationale au profit des pays les plus démunis afin de favoriser l’adoption des politiques sanitaires appropriées à privilégier pour affronter les situations les plus dangereuses à l’interface homme/animal, et pour protéger chaque territoire national, tout en évitant que des politiques inappropriées ne mettent en danger les populations humaines et animales dans le reste du monde.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Stratégies thérapeutiques pour l’application clinique des ARN interférents

    Novel therapeutic strategies for clinical applications of intefering RNA

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    La régulation de l’expression des gènes a soulevé de nombreux espoirs pour la découverte de nouvelles stratégies thérapeutiques. Il en est ainsi des petits ARN interférents (ARNi) capables de moduler l’expression d’un grand nombre de gènes. Cependant, malgré leur potentiel, les ARNi sont peu stables dans les fluides biologiques. De plus, ces molécules hydrophiles et chargées négativement doivent être chimiquement modifiées ou vectorisées pour pouvoir pénétrer au sein des cellules cibles et atteindre le cytoplasme afin d’induire l’inhibition génique. Des modifications chimiques ont été apportées aux structures de base des ARNi qui, malheureusement, favorisent les effets hors cible. Des conjugués lipidiques adressés vers le foie ou encore des nanotechnologies lipidiques à tropisme hépatique sont les plus avancés en clinique. La présente revue se concentre sur ces différentes stratégies et met en relief des approches nouvelles et prospectives pour adresser les ARNi vers d’autres tissus de l’organisme que le foie.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Obésité et perte de poids maternelle chez la souris : effets métaboliques olfactifs et epigénétiques sur la descendance mâle et femelle

    Maternal obesity and weight loss in mice: Impact on male and female offspring metabolism olfactory performance and epigenetics

    Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Objectifs

    Selon le concept des « origines développementales de la santé et des maladies », l’obésité maternelle prédispose la descendance aux maladies chroniques. Pour de multiples raisons, une perte de poids préconceptionnelle est recommandée aux femmes obèses. Cependant, les avantages et les potentiels inconvénients pour l’enfant à naître sont encore mal étudiés.

    Méthodes

    Nous avons évalué le développement fœtal et analysé l’expression de modificateurs épigénétiques et de gènes métaboliques dans le foie et le placenta. Les descendants nés de mère « contrôle », « obèse » ou « perte de poids » ont été soumis après le sevrage à un régime contrôle ou hyperlipidique. Nous avons suivi les paramètres métaboliques et les comportements olfactifs jusqu’à l’âge adulte.

    Résultats

    Les fœtus de mère obèse présentent une restriction de croissance et une altération de l’expression de modificateurs épigénétiques de la voie d’acétylation des histones. Les phénotypes métaboliques et olfactifs (obésité, dyslipidémie, intolérance au glucose et faible motivation et capacité à trouver une récompense alimentaire) s’expliquent principalement par le régime post-sevrage, mais l’obésité maternelle a un effet notable de conditionnement dépendant du sexe : les mâles nés de mère obèse développent une obésité accrue par rapport à leurs congénères. La perte de poids préconceptionnelle normalise les phénotypes fœtaux et métaboliques décrits ci-dessus, mais certains gènes restent différentiels. De plus, elle a des effets inattendus sur les performances olfactives : la sensibilité olfactive périphérique et la motivation induite par le jeûne sont réduites.

    Conclusions

    Nos résultats confirment les avantages d’une perte de poids préconceptionnelle pour la santé métabolique des descendants, mais révèlent de potentiels effets indésirables tels qu’observés pour le comportement olfactif.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Le label hospitalité de l’Assistance publique–Hôpitaux de Paris, une nouvelle approche pour promouvoir l’hospitalité dans les hôpitaux

    The Hospitality Award Program of Assistance publique–Hôpitaux de Paris, a new approach to promote hospitality in hospitals

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    L’hospitalité correspond à une attente des patients, aussi importante que la qualité (dont elle est une partie) et la sécurité : les patients et leurs proches veulent être accueillis comme des personnes. Le premier objectif de cet article est de montrer comment le fait d’améliorer l’hospitalité à l’hôpital peut être compris comme le désir de réintroduire dans la relation profondément asymétrique du soin un rapport symétrique imposé par le concept même d’hospitalité, dans laquelle le mot « hôte » a les deux acceptions : celui qui accueille et celui qui est accueilli. Le second objectif de cet article est de présenter le programme développé par l’Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP) visant à promouvoir l’hospitalité dans ses hôpitaux. Il s’agit d’une démarche en deux temps (autoévaluation interne suivie d’une visite externe) qui lui confère une valeur pédagogique.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Covid-19: which tests to trust in 2021?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Anti-SARS-CoV-2 monoclonal antibodies, an opportunity to be seized

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Montaigne, sa chute de cheval et les états de la conscience

    Lire la suite >
  • Éditorial

    Penser à la chinoise. Quand les hémisphères se sont partagé le monde

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Should we modify the barrier gestures in the face of emerging SARS-CoV-2 variants?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    HIV infection and anti-SARS-Cov2 vaccination

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Extending the time between the two injections of the Covid-19 vaccine: what risks for what benefits?

    Lire la suite >
  • Présentation ouvrage

    Hauw J.J. La maladie d’Alzheimer. Presses universitaires de France. Coll. Que sais-je ?Paris (2019)

    L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

    Lire la suite >