Position statements

Le moteur de recherche ci-dessous vous permet de rechercher un texte parmi les prises de position de l'Académie par mot-clé, année et/ou type de texte :

795 résultats

  • Communiqué de presse

    Le Professeur Christian BOITARD élu secrétaire perpétuel de l’Académie nationale de médecine

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Disregarded appointments

    Lire la suite >
  • Communiqué de presse

    Professor Jacques BELGHITI, first surgeon elected Deputy Secretary of the National Academy of Medicine

    Lire la suite >
  • Rapport

    Accès à la pornographie chez l’enfant et l’adolescent : conséquences et recommandations

    Children and adolescent access to pornography: consequences and recommendations

    Les auteurs de ce rapport déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt avec le sujet.

    La libération de la sexualité et l’accès à la pornographie sont des phénomènes désormais anciens qui ont débuté dans les années 1970-1980. Mais c’est l’avènement des nouveaux médias et leur généralisation qui ont rendu la pornographie accessible partout, facilement et par tous, y compris par les enfants. Alertée par le monde associatif, la Haute Autorité en Santé a transmis la saisine à l’Académie de Médecine par décision n°2021.0245 du 23/09/2021. Le groupe de travail a procédé par une revue de la question et l’audition de personnalités. La constatation de cette accessibilité facilitée implique collectivement de s’interroger à trois niveaux :

    1. sur l’ampleur du phénomène chez l’enfant et l’adolescent, en particulier en France ;
    2. sur les effets et les conséquences que cette exposition précoce à la pornographie peut avoir sur les enfants et les adolescents, en particulier sur leur sexualité future en termes d’attentes, de comportements ou de dynamiques relationnelles ;
    3. sur les mesures que la société devrait mettre en place pour pallier les conséquences de ces phénomènes et, protéger les enfants.

    Le rapport aborde ces trois questions, dégage les orientations récentes et les comportements problématiques constatés, et propose des recommandations.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    The Health Plan presented by the President of the French Republic on January 6, 2023

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Non-alcoholic steato-hepatitis: a common disease, easy to diagnose, essential to prevent

    Lire la suite >
  • Communiqué de presse

    Professor Catherine BARTHÉLÉMY elected Vice President of the French National Academy of Medicine for 2023

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Facing medical deserts: a citizen medical service

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Réintégrer les soignants non vaccinés contre la Covid-19 reste une mauvaise option

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Cannabidiol: What you should dare to ask and know

    Lire la suite >
  • Rapport

    Accidentologie des trottinettes électriques

    E-scooter accidents

    Avec l’expansion de l’offre de location des trottinettes électriques, l’accidentologie liée à leur utilisation est devenue un problème sanitaire majeur. Les facteurs de risque de cette nouvelle pratique de la micro-mobilité urbaine sont liés notamment à la conception des engins, au comportement des conducteurs, à l’état des voiries et au partage de l’espace public. Pour réduire le nombre d’accidents la première mesure réside dans le respect de la réglementation existante ; encore faut-il également envisager des avancées dans la conception des engins, en termes de sécurité, des règles de prévention pour les conducteurs, comportant formation et protection renforcée, ainsi qu’une réflexion sur le partage de l’espace public dans les centres urbains.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    How to avoid a real risk of shortage of essential medical devices in case of implementation of EU Regulation 2017/45?

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Multiple myeloma: serious hopes of recovery thanks to new therapies

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Covid-19 is still there, the flu is back, let’s protect ourselves!

    Lire la suite >
  • Communiqué

    The challenge of crack addiction

    Lire la suite >
  • Communiqué

    When the mask becomes necessary again

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Recommandations de l’Académie nationale de médecine relatives aux zones médicalement sous-denses, dites « déserts médicaux », en France

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Controlling the risks faced with the growth of aesthetic medicine

    Lire la suite >
  • Rapport

    Rapport 22-12. La Biologie Médicale en France : évolutions et enjeux.

    Laboratory Medicine in France : developments and challenges

    Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêt

    La Biologie Médicale est un maillon essentiel de la prise en charge des patients, tant pour le diagnostic et le suivi des maladies que pour certaines avancées thérapeutiques. Elle est toutefois, depuis quelques années, confrontée à des questions fondamentales concernant son avenir. Le présent rapport s’inscrit dans le prolongement de celui publié en 2018 par les Académies Nationales de Médecine et de Pharmacie et ne fait malheureusement que conforter une forte dégradation à tous les niveaux. Les pouvoirs publics n’assument pas leur rôle de régulateur, permettant ainsi que la financiarisation à outrance de la Biologie Médicale s’amplifie considérablement et conduise à des regroupements démesurés des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM), destructeurs et sources de risques sanitaires. Le résultat est que les LBM de ville, dont on connait déjà la mauvaise répartition territoriale, deviennent progressivement de simples sites de prélèvement, les patients se retrouvant alors seuls, souvent angoissés, avec leurs résultats transmis par internet sans interprétation. Par ailleurs, bien que les progrès dans le domaine de la Biologie Médicale soient incroyables et devraient constituer un pôle d’attractivité majeur pour les jeunes, la désaffection de la discipline est totale et inquiétante. Enfin, l’innovation, dans le cadre des progrès technologiques actuels : dispositifs connectés, intelligence artificielle et mégadonnées (big data), représente un enjeu majeur pour l’avenir. Là encore rien n’est fait, ou presque, alors que les chantiers sont immenses. Après ces constatations alarmantes, le rapport se terminera par une série de recommandations visant à optimiser l’entrée des LBM dans une nouvelle ère.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Refounding research and innovation at the heart of the University Hospitals

    Lire la suite >
  • Rapport

    Rapport 22-11. Prise en charge en urgence dans les unités neurovasculaires des personnes ayant un accident vasculaire cérébral

    Emergency care in neurovascular units for people with stroke

    Les auteurs n’ont pas de lien d’intérêt en rapport avec ce travail.

    État de la question: les unités neuro-vasculaires (UNV) augmentent la proportion de survivants indépendants après un accident vasculaire cérébral (AVC).

    Objectifs: évaluer la prise en charge en UNV, identifier les dysfonctionnements, et les pistes d’amélioration.

    Méthodologie: nous avons (i) consulté la littérature scientifique, les recommandations, les rapports et enquêtes antérieurs, et les textes réglementaires; (ii) mené une enquête sur le fonctionnement des UNV françaises, comparé les régions entre elles, et la France à l’Allemagne et l’Italie; et (iii) auditionné des personnalités qualifiées.

    Résultats: nous avons identifié les dysfonctionnements suivants, responsables de 5 000 décès ou dépendances évitables par an: déficit en nombre de lits de soins intensifs neurovasculaires avec des inégalités territoriales, fragilité de nombreuses UNV par manque de personnel, déficit en nombre de centres de thrombectomie, absence de mesures d’accréditation, absence fréquente de procédures écrites de prise en charge, difficultés d’accès aux moyens d’exploration dans quelques centres, délais intra-hospitaliers excessifs, et insuffisance d’évaluation des pratiques.

     

    Recommandations: (i) créer 75 lits de soins intensifs neurovasculaires, (ii) privilégier l’extension d’unités existantes à la création de nouvelles unités, sauf sans les régions sous dotées; (iii) organiser la filière par territoires avec environ 3 UNV dont une avec thrombectomie pour 1,2 million d’habitants; (iv) augmenter le nombre de neurologues et de “neuro-interventionalistes” en formation pour répondre à la permanence des soins; (v) adapter les effectifs paramédicaux aux spécificités des patients présentant un AVC; (vi) mettre en place une procédure d’accréditation des UNV.

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Parents as actors in their child’s neurodevelopment: Evidence supported by current scientific data

    Lire la suite >
  • Communiqué

    From Covid-19 to monkeypox, variation on the theme of zoonose

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Food supplements: use them with discretion

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Medical examination and rape: avoid confusion of terms!

    Lire la suite >