Communication scientifique
Séance du 1 mars 2022

L’immigration médico-scientifique aux États-Unis durant le XXe siècle

MOTS-CLÉS : Immigration médico-scientifique, Judaïsme, Antisémitisme, Élite scientifique, Prix Nobel
Medico-scientific migration to the United States in the 20th Century
KEY-WORDS : Medico-scientific immigration, Judaism, Antisemitism, Scientific elite, Nobel price

J.-L. Michaux (a, ⁎) , É. Michaux (b)

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

Résumé

Cet article est basé sur les données recueillies dans le dictionnaire médical de l’Académie nationale de médecine auprès des auteurs qui sont à l’origine de la description des maladies. Ce recueil contient plus de 2500 auteurs américains qui ont publié leurs œuvres au XXe siècle. Notre étude nous a permis de préciser l’origine de ces auteurs américains que nous avons divisés en trois groupes : les « Émigrés », les « Descendants d’immigrés » et les Américains de souche. Il est apparu que la majorité des « Émigrés » et des « Descendants d’immigrés » venaient d’Europe, principalement de l’Est et du centre de l’Europe. Un tiers des « Émigrés » et la moitié des « Descendants d’immigrés » étaient d’ascendance juive et leur migration suivait le pogrom, le nazisme et le fascisme. Dans l’étude de leur carrière scientifique, il est apparu que, comparativement aux Américains de souche, les « Émigrés » et les « Descendants d’immigrés » étaient reconnus pour la notoriété de leur carrière, par des distinctions scientifiques et universitaires. Cet antisémitisme a favorisé l’immigration médico-scientifique aux États-Unis au cours du XXe siècle.

Summary

This article is based on data collected in the medical dictionary of the French Académie nationale de médecine from the authors who are at the origin of the description of the diseases. This collection contains more than 2500 American authors who published their work in the 20th century. Our study allowed us to specify the origin of these American authors whom we divided into three groups: immigrants, second-generation immigrants and U.S. born Americans. It appeared that the majority of the immigrants and second-generation immigrants were from Europe, mostly from the Eastern and Central Europe. A third of the immigrants and half of the second-generation immigrants were of Jewish ancestry and their immigration followed the Pogrom, Nazism and Fascism. In the study of their scientific careers, it appeared that, compared to the US born Americans, both the immigrants and second-generation immigrants were recognized for the notoriety of their careers, through scientific and academic distinctions. This antisemitism favored medical-scientific immigration to the United States during the 20th century.

Accès sur le site Science Direct : https://doi.org/10.1016/j.banm.2022.02.012

Accès sur le site EM Consulte

(a) Académie nationale de médecine, Paris, France
(b) Faculteit Rechten & Criminologie, Katholieke Universiteit Leuven, Tiensestraat 41, 3000 Leuven, Belgique
⁎Auteur correspondant.

Bull Acad Natl Med 2022;206:753-9. Doi : 10.1016/j.banm.2022.02.012