Communication scientifique
Publié le 28 janvier 2022

La chirurgie en zone rurale : L’expérience du Niger par la création de la formation « Capacité de Chirurgie de District (CCD) »

MOTS-CLÉS : Chirurgie en zone rurale, Capacité de Chirurgie de District, Niger
Rural surgery: Experience of Niger with the creation of « Capacity of District Surgery Diploma »
KEY-WORDS : Rural surgery, Capacity of district surgery, Niger

R. Sani* , L. James Didier*, H. Younsa*, M. Nayama*, S. Sanoussi*, H. Abarchi*

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

Résumé

Le Niger, pays en voie de développement a besoin d’une alternative pour combler son déficit de main d’œuvre en vue de couvrir les besoins chirurgicaux et obstétricaux dans les zones rurales qui représentent plus de 70 % de la population. La chirurgie en zone rurale a débuté au Niger en 1974 pour répondre à la fréquence des hernies et des hydrocèles au sein de cette population par l’organisation des camps de chirurgie mobiles, démarche abandonnée en raison de son coût élevé.

En 2005, la Faculté des Sciences de la Santé de Niamey (FSSN), en concertation avec le Ministère de la Santé Publique et avec l’appui des partenaires techniques et financiers (Coopération belge, Coopération italienne, OMS, Banque mondiale), a mis en place un programme de formation de médecins généralistes en capacité de chirurgie de district.

Cette Capacité en Chirurgie de District (CCD) est une formation chirurgicale de 12 mois donnant droit à un diplôme. Elle se déroule en 2 étapes : 3 mois de formation théorique et pratique dans les hôpitaux universitaires de Niamey, suivis de 9 mois de formation pratique dans les hôpitaux régionaux reconnus comme ayant une capacité suffisante d’encadrement. Les étudiants sont des médecins généralistes. Le programme des enseignements porte sur les techniques chirurgicales de base, les conduites à tenir devant les pathologies courantes chirurgicales et obstétricales dans les districts identifiés à partir de l’expérience des camps de chirurgie mobiles. Le diplôme obtenu donne droit à un bonus sur le salaire mensuel.

Depuis la création de ce diplôme, 157 médecins ont été formés. Dans une étude de 2006 à 2010, les médecins CCD ont réalisé 18 441 interventions chirurgicales dans 21 hôpitaux de Districts dont 51,8 % en urgence et 48,2 % en chirurgie élective.

Le concept de chirurgie de district a prouvé son efficacité dans la prise en charge des urgences et des pathologies chirurgicales courantes en milieu rural. Il s’agit d’une formation de courte durée pouvant servir d’exemple dans les pays en voie de développement.

Summary

Niger, a developing country, needs durable and sustainable solution for its lack of manpower in surgery and obstetrics. in rural areas, representing 70% of the population.

Surgery in rural areas began in 1974 with the creation of “travelling surgical camps” concept in order to respond to the high rate of hernias and hydroceles within rural population. As a high-cost activity, this concept was abandoned. However, in 2005 the Faculty of Health Sciences of Niamey, in close collaboration with both the Ministry of Public Health, technical and financial partners (i.e., Belgium and Italian Cooperation, World Health Organization and Word Bank) set up a training program for general practitioners in “Capacity of District Surgery” (CDS). The training program provides a diploma after 12 months and takes place in 2 phases: theoretical and practical work performed in Niamey University Hospital within a 3 months period, followed by 9 months on the site of practical training, essentially conducted in Regional hospitals identified as having all the adequate infrastructure and surgeons able to provide the best training for the students. Targeted students are General Practitioners working in public administration.

The teaching program is based on basic surgical techniques, behaviors to be used with the most common surgical and obstetrical pathologies in district based on experience gained from travelling surgical camps.

Getting the CDC diploma leads to increase in salary. Since the creation and availability of this Diploma, 157 doctors have successfully completed this program. According to a study conducted from 2006 to 2010, District doctors performed 18,441 surgical operations in 21 District hospitals with 51.8% in emergency and 48.2 in elective surgery.

The district surgery concept has proven to be a very effective and valuable tool in the management of emergencies and common surgical pathologies in rural areas. It is indeed a short-term training model that can serve as an example in developing countries.

Accès sur le site Science Direct : https://doi.org/10.1016/j.banm.2021.11.021

Accès sur le site EM Consulte

(*) Département de Chirurgie et spécialités chirurgicales. Faculté des sciences de la santé, Université Abdou Moumouni de Niamey, 10896 Niamey, Niger

Cette communication sera présentée lors de la séance délocalisée à Marseille 17 mai 2022.

Bull Acad Natl Med 2022;206:256-61. Doi : 10.1016/j.banm.2021.11.021