Publié le 7 janvier 2023

Redécouvrir Robert Debré ? 

La question peut sembler incongrue tant la réputation de cet éminent médecin, dont on vient de fêter les 140 ans de la naissance, est largement établie, en particulier comme fondateur de la pédiatrie française, dirigeant du Comité médical de la résistance, 

et père de la réforme de 1958 instaurant les CHU. 

En réunissant plusieurs historiennes, historiens et sociologues qui, au cours de leurs enquêtes, ont eu à travailler sur différentes dimensions de la trajectoire de Robert Debré, la journée entend toutefois montrer tout l’intérêt d’un réexamen croisé de cette trajectoire peu ordinaire. Elle vise notamment à montrer comment les archives personnelles de ce grand médecin réformateur, conservées dans la demeure familiale, et dont un premier inventaire sera présenté par les organisateurs de la journée, peuvent renouveler notre compréhension du travail politique du médecin. à ce titre, il est également stimulant de faire le point avec des spécialistes sur l’état actuel de l’hôpital, de la recherche médicale et de la santé publique, centres d’intérêt majeurs pour Robert Debré, notamment dans les années 1950 et 1960.

L’Académie nationale de médecine, que Robert Debré présida en 1958, et dont Patrice Debré préside aujourd’hui le Comité des relations internationales, s’imposait naturellement pour accueillir cette journée qui vise moins à célébrer une figure exceptionnelle qu’à mobiliser les sciences sociales afin de repenser l’histoire de l’organisation de la médecine en France au XXe siècle.

 

Programme (PDF)