Rapport
Session of 30 mars 2021

Réformer la recherche en sciences biologiques et en santé : Partie II, l’organisation

MOTS-CLÉS : Recherche, Discipline des sciences biologiques, Santé, Gestion financière, Organisations
Reforming Biosciences and Health Research: Part II, the Organization
KEY-WORDS : Research, Biological Science Disciplines, Health, Financial management, Organizations

Arnold Migus, Raymond Ardaillou, Patrick Berche, Christian Boitard, Bruno Clément, Patrick Couvreur, Patrice Debré et Patrick Netter

Les auteurs déclarent n'avoir aucun lien d'intérêt avec ce texte.

Résumé

Le sous-financement de la recherche en biologie-santé par le ministère en charge de la recherche et l’inadéquation de l’attribution des crédits provenant de l’assurance maladie pour le soutien à la recherche hospitalière ont fait l’objet d’un premier article.

Il serait toutefois illusoire d’espérer qu’une action uniquement budgétaire résolve les difficultés observées si une réorganisation n’était pas envisagée. L’objectif doit être de simplifier et gagner en efficience.  Aussi, quatre principaux scénarios d’évolution du dispositif de recherche sont proposés dans ce deuxième article, en analysant les améliorations attendues et la problématique de conduite du changement. Les deux premiers scénarios, plus spécifiques à la recherche en biologie-santé, conduisent à fédérer les compétences dans ce domaine, et supposent un pilote national unifié. Les deux derniers scénarios concernent l’ensemble de la recherche autant que celle en biologie-santé. Ils sont plus disruptifs et simplificateurs, leur combinaison de réforme locale et nationale apparaissant même comme un dernier cinquième scénario très ambitieux.

Des recommandations sont aussi émises pour un meilleur fonctionnement du dispositif de recherche au niveau local, dont dans les CHU, et au niveau national.

Summary

The underfunding of research in health biology by the ministry in charge of research and the inadequacy of the allocation of health insurance credits to support hospital research were the subject of a first publication.

However, it would be illusory to hope that purely budgetary action would resolve the difficulties observed if a reorganization were not envisaged. The objective must be to simplify and increase efficiency.  Therefore, four major scenarios for the evolution of the research system are proposed in this article, analyzing the expected improvements and the issue of change management. The first two scenarios, more specific to biological and health research, lead to a federation of competencies in this field, and assume a unified national pilot. The last two scenarios concern all research as well in biology and in health. They are more disruptive and simplifying, their combination of local and national reform even appearing as a last, extremely ambitious scenario, the fifth.

Recommendations are also made for a better functioning of the research system at the local level, including university hospitals, and at the national level.