Rapport
Séance du 30 mars 2021

Réformer la recherche en sciences biologiques et en santé : Partie I, le financement

MOTS-CLÉS : Recherche, Discipline des sciences biologiques, Santé, Gestion financière, Organisations
Reforming Biosciences and Health Research: Part I, Funding
KEY-WORDS : Research, Biological Science Disciplines, Health, Financial management, Organizations

Arnold Migus, Raymond Ardaillou, Patrick Berche, Christian Boitard, Bruno Clément, Patrick Couvreur, Patrice Debré et Patrick Netter.

Les auteurs de ce rapport déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt avec ce texte.

Résumé

La pandémie de la COVID-19 est survenue dans le contexte d’un recul spectaculaire du soutien à la recherche en biologie-santé en France. L’analyse des moyens attribués à ce secteur montre ainsi que les crédits en 2020 correspondent à seulement 17,2% du total des crédits attribués à la recherche, ratio le plus faible depuis au moins 15 ans.

La méthode d’attribution des crédits provenant de l’assurance maladie est une autre faiblesse du système de soutien à la recherche hospitalière. Son alignement sur les bonnes pratiques internationales impliquerait de confier la mission d’allouer ces crédits à un « Conseil d’orientation de la recherche hospitalière », qui devrait aussi être un acteur de la mise en œuvre des programmation nationales de la recherche.

Un autre article aborde l’organisation de la recherche.

Des recommandations sont aussi émises pour un meilleur fonctionnement du dispositif de recherche au niveau local, dont dans les CHU, et au niveau national.

Summary

The COVID-19 pandemic occurred in the context of a dramatic decline in support for biological and health research in France. An analysis of resources shows that the credits allocated to it in 2020 correspond to only 17.2% of the total allocated to research, the lowest ratio for at least 15 years.

Another weakness of the hospital research support system is the way in which national health insurance credits are allocated. Bringing it into line with international best practices would mean entrusting the task of allocating these credits to a « Hospital Research Policy Council », which should also be an actor in the implementation of national research programs.

Another article addresses the organization of research.

Recommendations are also made for a better functioning of the research system at the local level, including university hospitals, and at the national level.