Communication scientifique
Session of 24 octobre 2023

L’essor de la chirurgie oculaire chez l’enfant : 140 ans d’histoire

MOTS-CLÉS : Strabisme, Cataracte, Glaucome
The rise of children's eye surgery: 140 years of history
KEY-WORDS : Strabismus, Cataract, Glaucoma

Danièle Denis (a, ⁎) , Aurore Aziz (a), Florence Dupessey (a), Claude Speeg (b)

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

Résumé

L’ophtalmologie, après s’être individualisée de la chirurgie générale, est devenue à la moitié du XIXe, une discipline à part entière. Depuis le début du XXe siècle, les progrès techniques, anesthésiques, infectiologiques ont permis chez l’adulte, une restauration croissante de la fonction visuelle ; la prise en charge spécifique chez l’enfant est relativement plus tardive, ce n’est qu’au milieu du XXe siècle qu’elle s’organise aux États-Unis grâce au Dr Costenbader et en France, aux professeurs Urvoy et Dufier. Dès lors, l’activité chirurgicale en ophtalmopédiatrie n’a cessé de progresser, indiscutablement bénéficiant des progrès obtenus chez l’adulte mais aussi grâce à des avancées spécifiques à l’enfant tant sur le plan technique, technologique que rééducatif. Aujourd’hui, cette amélioration se poursuit selon un mode permanent allant de pair avec un développement croissant de l’enseignement et des perfectionnements technologiques. Ces améliorations ont permis le changement pronostique de certaines pathologies qui de cécitantes sont devenues potentiellement non cécitantes : comme cela a été le cas pour le strabisme non rééduqué, la cataracte et le glaucome congénitaux. Pour aborder « l’essor de la chirurgie oculaire de l’enfant en 140 ans », les auteurs ont choisi comme grille de lecture l’évolution respective de la chirurgie du strabisme, de la cataracte congénitale et du glaucome congénital.

Summary

Over the past 140 years, ophthalmology has become a separate discipline from general surgery, and by the middle of the 19th century had become a discipline in its own right. Since the beginning of the 20th century, advances in anesthesia, infectious diseases and techniques have led to increasing restoration of visual function in adults. Specific care for children came relatively later, and it was not until the mid-20th century that it was organized in the USA thanks to Dr. Costenbader, and in France, to Professors Urvoy and Dufier. Since then, ophthalmopediatric surgical activity has continued to progress, obviously benefiting from the progress achieved in adults, but also thanks to advances specific to children in terms of technique, technology and rehabilitation. Today, this improvement continues unabated, in tandem with the growing development of teaching and technological advances. These improvements have enabled the prognosis of certain pathologies to be changed from blinding to potentially non-blinding: as in the case of unrehabilitated strabismus, cataracts, and congenital glaucoma. To examine “the rise of children’s eye surgery in 140 years”, the author has chosen to focus on the respective evolution of strabismus, congenital cataract, and congenital glaucoma surgery.

Accès sur le site Science Direct : https://doi.org/10.1016/j.banm.2023.12.002

Accès sur le site EM Consulte

(a) Service d’ophtalmologie, CHU Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France
(b) Ophtalmologie, CHU de Strasbourg, Strasbourg, France
*Auteur correspondant

Bull Acad Natl Med 2024;208:153-62. Doi : 10.1016/j.banm.2023.12.002