Communication scientifique
Séance du 23 mars 2021

Les futurs médicaments des troubles du sommeil et de la vigilance

MOTS-CLÉS : Insomnie, Hypersomnolence, Orexine, Hypocrétine, Stimulant, Hypnotiques, Dopamine, GABA
Future drugs for sleep and wake disorders
KEY-WORDS : Insomnia, Hypersomnolence, Orexin, Hypocretin, Stimulant, Hypnotics, Dopamine, GABA

Y. Dauvilliers*

Je déclare avoir participé à des interventions de type essais cliniques, travaux scientifiques, activités de conseil, conférences, et colloques pour les laboratoires UCB pharma, Bioprojet, Avadel, Idorsia, Theranexus, Takeda, et Jazz.

Résumé

L’insomnie est la plus fréquente des maladies du sommeil. Traditionnellement traitée par des hypnotiques tels les benzodiazépines et les médicaments apparentés dits en Z, qui agissent sur le récepteur GABA-A, et plus récemment par les thérapies cognitivo-comportementales, des hypnotiques innovants ciblant le système orexine (ou hypocrétine) sont maintenant en cours de développement. Ces nouveaux traitements récemment commercialisés dans plusieurs pays à l’échelle mondiale sont très prometteurs, efficaces et comportent moins d’effets secondaires sur la vigilance, l’équilibre, la mémoire, et la dépendance. À l’opposé de l’insomnie, on retrouve l’hypersomnolence caractérisée par une altération de la qualité de la veille et/ou une quantité excessive de sommeil de jour et/ou de nuit (appelée hypersomnie). La prise en charge doit aussi être comportementale via une meilleure hygiène de sommeil, puis médicamenteuse pour les formes sévères. Plusieurs médicaments agissant sur des cibles pharmacologiques différentes (transporteur de la dopamine, recapture de l’histamine et de la noradrénaline, récepteurs GABA-B) permettent de diminuer la somnolence et d’améliorer l’éveil des patients. Toutefois, il reste des besoins non couverts, et de nouveaux traitements innovants agissant sur de nouvelles cibles thérapeutiques ont été récemment développés. Les agonistes des récepteurs de l’orexine devraient permettre de stimuler le système défaillant dans la narcolepsie de type 1, et d’améliorer l’éveil dans les autres formes d’hypersomnolence centrale.

Summary

Insomnia is the most frequent among sleep disorders. Traditionally treated with conventional hypnotics such as benzodiazepines and Z drugs, which act on the GABA-A receptor, other modalities, cognitive behavioral therapies and new hypnotics targeting the orexin (or hypocretin) system are in development. These new treatments recently marketed in several countries worldwide are very promising, being effective and reducing the side effects on fatigue, balance, memory, and dependence. In contrast to insomnia, hypersomnolence is characterized by an alteration in the quality of wakefulness and/or an excessive amount of day and/or night sleep (called hypersomnia) over the 24hours. The management must also be behavioral via better sleep hygiene and then medication for severe forms. Several drugs acting on different pharmacological targets (dopamine transporter, histamine reuptake, and noradrenalin or GABA-B receptors) can reduce drowsiness and improve the arousal of hypersomnolent patients. However, there remains unmet needs and new innovative treatments acting on new therapeutic targets have been developed and/or are still being tested. Orexin receptor agonists are expected to stimulate the deficient system in type 1 narcolepsy and improve wakefulness in other forms of central hypersomnolence.

Accès sur le site Science Direct : https://doi.org/10.1016/j.banm.2020.09.027

Accès sur le site EM Consulte

*Département de neurologie, centre de référence national maladies rares narcolepsies et hypersomnies rares, unité du sommeil, hôpital Gui-de-Chauliac, Université de Montpellier, Inserm U1061, 34000 Montpellier, France

Bull Acad Natl Med 2020;204:1047-52. Doi : 10.1016/j.banm.2020.09.027