Rapport
Séance du 12 juin 2018

La place de la France dans les essais cliniques à promotion industrielle

MOTS-CLÉS : RECHERCHE CLINIQUE, ESSAIS CLINIQUES, INDUSTRIE, PHARMACEUTIQUE, FRANCE
KEY-WORDS : CLINICAL RESEARCH, CLINICAL TRIALS, PHARMACEUTICAL INDUSTRY, FRANCE

Yvon LEBRANCHU*, au nom d'un groupe de travail rattaché à la Commission II (Thérapeutique-Pharmacologie-Toxicologie-Médicaments et autres produits de santé)

L’auteur déclare ne pas avoir de lien d’intérêts avec le sujet abordé.

Résumé

La place de la France dans la réalisation des essais cliniques à promotion industrielle recule depuis 10 ans. Les raisons en sont multiples : 1 /une diminution de l’offre thérapeutique française liée à un recul de l’industrie pharmaceutique française qui n’a pas pris à temps le virage des biotechnologies, à la difficulté des Biotechs à atteindre une taille critique et des Medtechs à créer des leaders de taille mondiale.2 / des lourdeurs administratives  entrainant un retard des réponses de l’ANSM et des CPP aux procédures d’essais cliniques. 3/ une capacité d’inclusion insuffisante dans les délais impartis.4 /une démotivation des investigateurs. A l’issue de ses auditions, le groupe de travail de l’Académie Nationale de Médecine formule des pistes de réflexion et  une série de propositions pour permettre à la France de retrouver son attractivité dans un domaine capital  de l’innovation médicale pour le bien des patients.

Summary

France’s place in the achievement of pharmaceutical clinical trials has declined these last 10 years for many reasons :1/ a decrease in the French therapeutic supply due to a decline in French pharmaceutical industry which has not been able to turn to biotechnology in the due course and to the difficulty of Biothecs and Medtechs to reach a critical size.2/ administrative complexities leading to delayed answers to the procedures of clinical trials from both the French Medicine Agency and the ethic committees 3/ a reduced capacity of inclusions within the given time. 4/ a lack of enthusiasm from investigators. At the end of the audits, the working group of the French Academy of Medicine has suggested several tracks and idem several proposals in order to enable France to be attractive again in the major field of medical innovation for patient’s welfare.

* Rapporteur. Membre correspondant de l'Académie nationale de médecine

Bull. Acad. Natle Méd., 2018, 202, no 6, séance du 12 juin 2018 [version prépresse]