Communication scientifique
Session of 13 décembre 2016

Traiter le signal EEG pour soigner l’épilepsie

Philippe KAHANE *

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

L’épilepsie est une maladie grave qui, lorsque les crises résistent aux médicaments, peut justifier d’une résection chirurgicale. Un préalable indispensable consiste en l’identification des régions corticales à l’origine des crises, et en la délimitation des régions fonctionnelles qui devront être épargnées par la chirurgie. Pour ce faire, des électrodes peuvent être introduites à l’intérieur même du cerveau selon la méthode dite stéréo-électroencéphalographique, méthode qui permet à la fois l’enregistrement et la stimulation directe du cortex cérébral. Dans ce cadre, de nouvelles approches électrophysiologiques faisant appel à des outils mathématiques de traitement du signal EEG intracrânien se sont développées ces dernières années. Ces approches permettent maintenant d’imager, dans le
référentiel anatomique du patient, non seulement les régions corticales qui génèrent les crises, mais aussi celles qui sous-tendent de nombreux processus cognitifs, ainsi que la connectivité fonctionnelle corticale. Ce sont ces avancées qui sont brièvement évoquées ici.

* Neurophysiopathologie de l’Épilepsie, CHU Grenoble-Alpes, BP217, 38043 Grenoble cedex

Bull. Acad. Natle Méd., 2016, 200, nos 8-9, 1647-1656, séance du 13 décembre 2016