Rapport
Session of 22 juin 2021

LA RELATION MÉDECIN-MALADE

MOTS-CLÉS : Relation médecin-malade, Empathie, Alliance thérapeutique, Observance, Effet placebo, Thérapies complémentaires, Téléconsultation, Intelligence artificielle
Physician-Patient Relationship
KEY-WORDS : Physician-patient, relationship, Empathy, Therapeutic alliance, Observance, Placebo effect, Complementary alternative therapy, Teleconsultation, Artificial intelligence

D. Bontoux, A. Autret, Ph. Jaury, B. Laurent, Y. Levi, JP. Olié.

Résumé

La qualité de la relation médecin-malade est essentielle pour l’obtention d’un résultat thérapeutique optimal. Fondée sur l’écoute, l’empathie, le respect, l’examen physique, la clarté et la sincérité du langage, elle vise à établir la confiance, condition première de l’adhésion du patient et de l’alliance thérapeutique. Son action favorable s’exerce principalement par l’amélioration de l’observance des traitements, mais aussi par des effets propres, apparentés aux effets placebo, spécialement mis à profit dans le traitement des troubles non lésionnels. Le médecin d’aujourd’hui doit faire face, dans sa relation avec le patient, à plusieurs difficultés : malade plus informé et plus critique ; manque de temps du fait du poids des tâches administratives ; travail en équipes qui disperse et appauvrit la relation ; et surtout primauté des technologies. Les solutions à ces difficultés sont à rechercher dans la formation des praticiens, l’organisation des équipes, et dans un usage responsable des technologies, qui ne dispensent en aucun cas du nécessaire face à face, et, pour celles qui relèvent de l’intelligence artificielle, exigent toujours la garantie humaine du médecin.

Summary

Quality of the physician-patient relationship is essential to reach the best therapeutic outcome. Founded on listening, empathy, regard, physical examination and language clearness and sincerity, it tends to establish trust, which is the main requisite of patient acceptance and therapeutic alliance. Its favourable effect depends mainly on the improvement of therapeutic observance, and so on its own property, related to placebo effects, and especially used in the treatment of non organic functional disorders. The to-day physician has to confront several difficulties: patient more informed and critical; time insufficiency because the weight of administrative duties; work in teams, which disperses and impairs the relationship; and, more, the technologies primacy. Solutions for these questions are to be found in physicians training, teams planning, and responsible use of technologies, which never exonerates of necessary face to face, and, for those proceeding from artificial intelligence, requires always human guaranty of the physician.