Communication scientifique
Session of 31 mai 2016

La prise en charge socioéducative de l’héroïnomane sevré Expérience de l’association Saint Jean Espérance

MOTS-CLÉS : ADDICTION. BONHEUR. SEVRAGE
The socio-educational care of the weaned heroin addict Experience of the association Saint Jean Esperance
KEY-WORDS : ADDICTIVE. BEHAVIOR. WEANING .HAPPINESS

Frère Éric LE GRELLE*

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

L’association Saint Jean Espérance, fondée par une Communauté religieuse catholique, accueille des jeunes de 18 à 35 ans ayant des dépendances à l’héroïne mais aussi à tous les types de drogue. Elle n’accepte pas les traitements de substitution, type Subutex ou Méthadone. Tout jeune qui veut y entrer pour quitter sa dépendance devra arriver sevré (par le biais d’un hôpital). Le but est d’aider les jeunes accueillis à faire le choix  d’une nouvelle vie : faire l’expérience du bonheur sans l’usage de produits addictifs. Le principe repose sur un travail de restructuration personnel et la mise en œuvre de leur réinsertion sociale et professionnelle. Les trois grands moyens qui leurs sont donnés sont le travail manuel, une vie commune intense afin de nouer de vraies amitiés et enfin le développement de leur vie intérieure (avec une recherche possible de transcendance).   

Summary

The association “Saint Jean Espérance”, founded by a Catholic religious institute, welcomes young adults from 18 to 35 years old having addictions to heroin but also to all types of drugs. It does not accept Drug Replacement Therapies such as buprenorphine or Methadone. Each young person who wants to enter the association to overcome his addiction will be required to have already been weaned (by means of a hospital) upon his arrival.  The goal is to help the welcomed young adults to make the choice of a new life: to have the experience of happiness without the use of addictive substances. The principle rests upon a work of personal restructuring and the implementation of their social and professional reintegration. The three major means which are given to them are manual work, an intense community-life in order to make true friendships, and finally, the development of their interior life (open to the possibility of transcendence). 

Télécharger le pre-print de l’article (PDF)

*Association Saint Jean Espérance, Les Besses 36180 PELLEVOISIN

Bull. Acad. Natle Méd., 2016, 200, nos 4-5, 829-842, séance du 31 mai 2016