Communication scientifique
Session of 13 octobre 2015

La matrice extracellulaire : un partenaire majeur de la cicatrisation des plaies

MOTS-CLÉS : Cicatrisation. Infection de plaie. Matrice extracellulaire
Extracellular matrix : a major partner of wound healing
KEY-WORDS : Extracellular Matrix. Wound Healing. Wound Infection

François-Xavier MAQUART *

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

Les troubles de la cicatrisation constituent un problème socio-économique majeur dans les pays développés, particulièrement en raison du vieillissement de la population. La recherche de nouvelles stratégies thérapeutiques capables de réduire la durée des soins est donc fortement souhaitée. Dans ce contexte, de nombreux travaux récents ont montré que la matrice extracellulaire et ses constituants macromoléculaires ou certains peptides qui en sont dérivés (matrikines) possédaient de nombreuses activités modulatrices sur le processus cicatriciel. Le présent article fait le point sur les données récentes montrant l’importance de la matrice extracellulaire dans la cicatrisation et sur les nouvelles pistes thérapeutiques qu’elles ouvrent.

Summary

Wound healing defects constitute a major socio-economical problem in developed countries, especially because of the population ageing. Research of new therapeutics strategies able to decrease the duration of the treatments is strongly needed. In this context, a number of recent works demonstrated that extracellular matrix and its macromolecular constituents,  or some of their fragments (matrikines), possess a number of modulating activities on the wound healing process. The present paper provides an update on recent data showing the importance of extracellular matrix in wound healing and on the new therapeutic strategies that they open.

Télécharger l’article (PDF)

Bull. Acad. Natle Méd., 2015, 199, no 7, 1199-1209, séance du 13 octobre 2015