Communication scientifique
Session of 22 mars 2016

Immunothérapies innovantes des maladies allergiques respiratoires

MOTS-CLÉS : ALLERGÈNES. ASTHME. IMMUNOTHÉRAPIE. RHINITE ALLERGIQUE
Innovative immunotherapies of respiratory allergic diseases
KEY-WORDS : ALLERGENS. ASTHMA. IMMUNOTHERAPY. RHINITIS, ALLERGIC

Anca M CHIRIAC*,Pascal DEMOLY *, François-Bernard MICHEL *

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

L’immunothérapie allergénique (ITA) est un moyen de traitement des maladies allergiques respiratoires (asthme, rhinite et conjonctivite) qui a démontré son efficacité. Outre la réduction des symptômes, l’ITA peut modifier l’évolution de la maladie allergique et agir à long terme, après l’arrêt du traitement, en induisant une tolérance spécifique de l’allergène. En pratique clinique courante, l’immunothérapie est administrée par voie sous-cutanée ou sublinguale pour un effet de 7 à 12 ans. Elle peut également prévenir le développement de l’asthme et une sensibilisation à de nouveaux allergènes. Malgré les progrès accomplis, d’autres approches sont nécessaires, particulièrement pour les patients souffrant d’asthme et d’allergies respiratoires moins fréquentes ou multiples, ou bien d’allergies non respiratoires (dermatite atopique, allergies alimentaires). Ces nouvelles approches d’amélioration de l’ITA portent sur l’utilisation d’adjuvants ou d’allergènes recombinants, de peptides, ainsi que de nouvelles voies d’administration.

Summary

Allergen immunotherapy (AIT) is an effective method in the treatment of respiratory allergic diseases (asthma, rhinitis and conjunctivitis). In addition to reducing symptoms, AIT can alter the course of allergic disease and. remains efficient long after it has been discontinued by inducing specific tolerance to the allergen. In current clinical practice, immunotherapy is administered by subcutaneous or sublingual routes. The duration of efficacy is 7 to 12 years. It can prevent the development of both asthma and sensitization to new allergens. Despite recent progresses, other approaches are needed, especially for patients with asthma, less frequent or multiple respiratory allergies or non-respiratory allergies (atopic dermatitis, food allergies). The new AIT improvement approaches involve the use of adjuvants or recombinant allergens, peptides and new routes of administration.

* Département de Pneumologie et Addictologie, Hôpital Arnaud de Villeneuve, CHU de Montpellier, France; Département de Médecine Générale, Université de Montpellier; et Sorbonne Universités, UPMC Paris 06, UMR-S 1136, IPLESP, Équipe EPAR, 75013, Paris, France;

Bull. Acad. Natle Méd., 2016, 200, no 3, 545-559, séance du 22 mars 2016