Séance du 26 juin 2018

Proclamation des lauréats 2018

Par Jean-François ALLILAIRE, Secrétaire adjoint

Comité secret du 26 juin 2018

 

PRIX GÉNÉRAUX

 

SUBVENTION DE L’ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE18 000 €.

Monsieur Pierre BOURDILLON, 33 ans, Chef de clinique-assistant en Neurochirurgie des Hôpitaux de Lyon dont il est ancien interne. Admissible à L’Ecole Normale Supérieure en sciences, il a été admis sur un poste d’accueil à l’INSERM. Il fait partie de l’unité 1127 dans l’ICM de La Pitié-Salpêtrière.

Récompensé pour : « Traitement par radiofréquence des épilepsies pharmaco-résistantes »

PRIX DE L’ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE – 27 000 €

Le Professeur Alexandre LOUPY, 41 ans, est PUPH d’épidémiologie et travaille au service de transplantation rénale de l’Hôpital Necker Enfants Malades dirigé par le Pr. Christophe LEGENDRE. Il effectue sa recherche à l’Unité INSERM 970 située à l’HEGP dont le directeur est Alain TEDGUI. Il a une double formation en épidémiologie-santé publique et en néphrologie. Il a passé un an à Edmonton au Canada dans un département dédié à la transplantation rénale. Il coordonne l’enseignement de santé publique et économie de la santé à Paris Descartes.

Prix obtenu pour : « Transplantation rénale, rejets de greffons par anti-HLA et identification de biomarqueurs »

PRIX JANSEN9 000 €.

Le Dr. Louis-Marie TERRIER âgé de 34 ans, ancien interne des hôpitaux de Tours, est actuellement assistant hospitalo-universitaire. Il est inscrit pour une thèse de science dans le cadre de l’INSERM avec mobilité à l’université de Harvard. Il est également titulaire d’un master en Physique imagerie. Son activité clinique et de recherche est essentiellement axée sur la pathologie chirurgicale crânio-faciale.

Prix obtenu pour : « Pathologies crâniofaciales et neurochirurgie au XXIème siècle »

PRIX DE LA SOCIÉTÉ DES EAUX MINÉRALES D’ ÉVIAN-LES-BAINS2 500 €.

Docteur Marie-Louise FRÉMOND, 35 ans, étudiante en thèse de Sciences au laboratoire de Neurogénétique et Neuro inflammation avec le Professeur Crow, INSERM UMR1163, Institut Imagine.

Prix obtenu pour : « Stratégies thérapeutiques des interféronoropahies de type I »

PRIX ALBERT SÉZARY – Deux prix annuels de 7 000 €

– Docteur Pierre-Eric LUTZ, 38 ans, Médecin de la Faculté de Médecine de Strasbourg, chercheur post doctorant à l’Institut de Neurosciences Cellulaires et Intégratives INSI-CNRS UPR 3212 à Strasbourg, et collabore avec l’Institut Universitaire en Santé Mentale de Québec.

Prix obtenu pour : « Comprendre comment la maltraitance infantile […] peut contribuer à perturber le comportement et augmenter le risque physiopathologique tout au long de la vie »

– Monsieur Paul-Gydéon RITVO, 25 ans, étudiant en 4ème année de médecine à Paris V, lauréat de l’école de l’INSERM Liliane Bettencourt en 2012 (classé 7e), titulaire d’un Master II en immunologie, et thèse réalisée au sein du laboratoire du Pr. Klatzmann.

Prix obtenu pour : « Au cœur du contrôle de l’immunité humorale : redéfinition et mode d’action des lymphocytes T folliculaires régulateurs (Tfr) »

PRIX DRIEU-CHOLET30 000 €

Docteur Valérie CASTELLANI, 52 ans, Directrice de recherche au CNRS, Responsable d’une équipe à l’Institut NeuroMyoGène, Co-fondatrice de la Société Oncofactory.

Prix obtenu pour : « Les mécanismes de développement du système nerveux, et les dérégulations qui conduisent à la formation d’un cancer pédiatrique du système nerveux périphérique d’origine embryonnaire, le neuroblastome »

PRIX ÉLOI COLLERY40 000 €

Docteur François-Xavier WEILL, 51 ans, Directeur de recherche à l’Institut Pasteur, Chef de l’Unité de Recherche et d’Expertise des Bactéries Pathogènes Entériques, Directeur du Centre National de Référence (CNR) des E.coli, Shigella et Salmonella et du Centre Collaborateur OMS (CCOMS) de Référence et de Recherche pour les Salmonella.

Prix obtenu pour « Meilleure compréhension de l’émergence, de l’évolution génétique, et des voies de circulation des bactéries pathogènes entériques, en particulier celles ayant un potentiel épidémique et/ou une multirésistance aux antibiotiques »

 

 

 

PRIX DE MÉDECINE

PRIX LÉON BARATZ, DOCTEUR DAROLLES1 060 €.

Docteur Catherine LAPORTE, 41 ans, Médecin généraliste, Maître de Conférences des Universités en médecine générale, université d’Auvergne, Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand.

Prix obtenu pour : « Consommation et addiction aux substances psychoactives (médicaments ou drogues), antalgiques et troubles du comportement en sons primaires : prise en charge de la consommation de cannabis chez les jeunes par les médecins généralistes »

PRIX JOSEPH-ANTOINE MAURY600 €

Le Docteur Anne-Lyse CHABERT, 34 ans, est une ancienne boursière du CNRS et actuellement chercheur associé au sein du Laboratoire SPHERE de l’Université Paris Diderot, elle est Docteur ès-lettres en philosophie.

Prix obtenu pour : « Transformer le handicap au fil des expériences de vie »

PRIX LUTTE CONTRE LE TABAGISME7 000 €

Professeur Henri-Jean AUBIN, 57 ans, Professeur de Psychiatrie et d’addictologie à l’Université Paris-Sud, engagé dans la recherche et l’enseignement de la tabacologie depuis son clinicat au cours duquel il a également développé une consultation, puis une unité de coordination de tabacologie hospitalière. Il a été lauréat en 2012 du prix de Lutte Contre l’Alcoolisme de l’Académie nationale de Médecine.

Prix obtenu pour : « Tabagisme : aider les plus vulnérables »

PRIX IDS SANTÉ 2 000 €

Monsieur Quentin MARCOU, 25 ans, étudiant en 4ème année de médecine et chercheur post doctoral au laboratoire MAP5 à Paris V Descartes.

Prix obtenu pour : « Approches probabilistes pour l’étude du système immunitaire adaptatif »

PRIX D’HISTOIRE DE LA MÉDECINE DE LA SOCIÉTÉ D’HISTOIRE DE LA MÉDECINE ET DE L’ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE1 000 €

Le Professeur Sophie DELAPORTE, 50 ans, est titulaire d’un doctorat en Histoire contemporaine (1999), et d’une habilitation à diriger les recherches (2013). Maître de conférences depuis 2005, Professeur des Universités depuis 2014, elle enseigne à la Faculté de Philosophie, d’Histoire et de Médecine de l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens. Auteure de plusieurs essais et romans Gueules Cassées. Blessés de la face de la Grande Guerre (1996), d’un roman La Chambre des Officiers (1998) (film de Dupeyron en 2001) ; à paraître : Pierre Schoendoerffer ou la guerre : des vaincus et des survivants (Indochine, Algérie, Vietnam). Elle a aussi participé à la réalisation d’une exposition virtuelle à la BIU santé : Les gueules cassées (2000).

Prix obtenu pour : « Visages de Guerre, les gueules cassées de la guerre de Sécession à nos jours »

 

PRIX DE CHIRURGIE, SPÉCIALITÉS CHIRURGICALES, CANCÉROLOGIE

 

PRIX D’UROLOGIE1 100 €

Monsieur Louis LENFANT, 27 ans, est en 5ème semestre du DES de Chirurgie Générale, inscrit au DESC d’Urologie Université Paris Descartes.

Prix obtenu pour : « Influence du polymorphisme génétique sur l’évolution des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle »

PRIX PROSPER VEIL7 500 €

Le Docteur François SEVRIN, 26 ans, est interne en 5ème semestre de Pédiatrie (stage d’Oncologie au Centre Oscar Lambert). Son travail de recherche doit s’effectuer au sein d’unité INSERM lilloise dirigée par le Pr. Quesnel dans le cadre Master II. Il a été 2ème en PCEM1, Major au CSCTU, il a fait un Master I pendant ses études de médecine. Il a fait un stage à Harvard (Massachussets General Hospital) en 2015.

Prix obtenu pour : « Relation entre taux d’exosomes sécrétés par les blastes de patients adultes atteints de LAM et de niveau d’expression du CD81 »

PRIX PAUL MATHIEU3 000 €

Docteur Antoine LEGRAS, 33 ans, Chef de clinique assistant, Chirurgien thoracique à l’Hôpital Cochin à Paris.

Prix obtenu pour : « Cancer bronchique non à petites cellules – de la chirurgie à l’analyse moléculaire : Recherche de signatures pronostiques »

PRIX HENRY ET MARY-JANE MITJAVILE38 000 €

Professeur Philippe MORICE, 53 ans, Chef du pôle chirurgical et interventionnel à l’Institut Gustave Roussy. Rattaché à l’Unité INSERM 3010.

Prix obtenu pour : « Progrès dans la préservation de la fertilité et de la féminité dans les cancers gynécologiques : de la demande « légitime » à l’évaluation de la santé carcinologique »

PRIX GALLET ET BRETON18 000 €

Docteur Antonin MORILLON, 45 ans, Directeur de Recherche (DR2) CNRS et chef d’équipe à l’Institut Curie.

Prix obtenu pour : « De la face cachée des génomes au diagnostic précoce du cancer de la prostate »

PRIX CANCER1 000 €

Madame Julie MÉREAUX, 27 ans, en fin d’internat en Gynécologie Obstétrique, INSERM U965 CART Paris VII (Marc Pocard) sur l’Angiogenèse et recherche translationnelle.

Prix obtenu pour : « Évaluation d’une thérapie photodynamique, avec un nouveau photosensibilisateur de dernière génération, dans la carcinose péritonéale d’origine ovarienne sur un modèle murin »

********************************

PRIX NON DÉCERNÉS

PRIX GÉNÉRAUX

 

PRIX DU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS -1 525 €

À l’auteur du meilleur travail concernant la biolo­gie appliquée aux activités physiques et sportives.
Sont admis à concourir, les docteurs en médecine, à l’exception des médecins ayant déjà obtenu, pour l’ouvrage présenté, un prix de l’Académie de médecine, de la Faculté de médecine ou de la Société française de médecine du sport.

 

PRIX MAURICE-LOUIS GIRARD – 600 €

Attribué à un chercheur médecin, ou pharmacien, ou vétérinaire, ou tout autre scientifique ayant présenté un projet de biochimie ou d’immunologie clinique, qui a retenu l’attention de l’Académie. Les résultats des travaux effectués au cours des deux années suivant l’attribution du prix devront être portés à la connaissance de l’Académie.

PRIX ALIMENTATION NUTRITION – 1 525 €

Destiné à récompenser des études originales sur l’alimentation et la nutrition humaine et animale.

 

PRIX DE MÉDECINE

 

PRIX ACHARD-MÉDECINE – 860 €

Destiné à encourager, faciliter et récompenser tout travail ou recherche jugé digne par l’Académie.

PRIX DE CARDIOLOGIE LIAN-ESCALLE, JEAN DI MATTEO – 1 460 €.

Destiné à récompenser un travail important sur les maladies du cœur ou des vaisseaux.

PRIX AUGUSTE SECRÉTAN – 4 500 €.

Destiné à récompenser chaque année, ou tous les deux ans, l’élève en médecine, interne ou externe, dont le travail a pu aider au soulagement de la douleur.

PRIX DESCHIENS – 640 €

À des travaux relatifs aux maladies infectieuses ou parasitaires.

PRIX AIMÉE ET RAYMOND MANDE – 18 000 €

Destiné à encourager la recherche et le traitement de la maladie de Parkinson ou de la leucémie chronique.

PRIX LUTTE CONTRE L’ALCOOLISME – 7 000 €

Destiné à récompenser un travail ayant pour thématique la lutte contre l’alcoolisme dans tous ses aspects (préventifs et curatifs) et la compréhension des désordres induits par l’alcool.

PRIX SERGE GAS – 600 €

Destiné à récompenser un travail de médecine sociale.

PRIX Léon PERLEMUTER – 5 000 €

Destiné à récompenser, encourager ou aider un jeune chercheur ou un jeune médecin digne d’intérêt faisant principalement des travaux en endocrinologie générale et dans le domaine de l’équilibre phosphocalcique.

PRIX André LICHTWITZ – 6 000 €

Destiné à récompenser un ouvrage consacré à l’histoire de la médecine.

 

PRIX DE CHIRURGIE, SPÉCIALITES CHIRURGICALES, CANCÉROLOGIE

 

PRIX JEAN-FRANÇOIS GINESTIE-325 €

Destiné à récompenser le travail d’un jeune médecin dans le domaine de la radiologie ou de l’imagerie médicale du système vasculaire ou de l’appareil ostéo-articulaire.

PRIX RAYMONDE DESTREICHER – 7 500 €

Destiné à encourager ou à récompenser un chercheur ou un groupe de chercheurs pour un travail ayant trait à la médecine des yeux.

PRIX BELGRAND-CHEVASSU – 340 €

Destiné à récompenser un jeune chirurgien de nationalité française s’adonnant à la recherche, de préférence en anatomie pathologique.

PRIX HENRI MONDOR – 900 €

À un travail scientifique en rapport avec les urgences chirurgicales.

PRIX ÉMILE DELANNOY-ROBBE – 18 000 €

Destiné à récompenser un jeune chirurgien pour des travaux de chirurgie expérimentale ou clinique.

PRIX AMÉLIE MARCEL – 330 €

Récompensera un travail sur le traitement des leucémies.

 

 

AUTRE PRIX

 

PRIX MICHEL NOURY – 15 245 €

Destiné au chercheur (médecin, vétérinaire, biologiste) ou à l’équipe de chercheurs dont les travaux ont abouti à la découverte et à la mise au point du traitement assurant la guérison de la rage cliniquement exprimée chez l’homme.

 

 

SUBVENTION NESTLE WATERS20 000 €

 

Attribuée à deux chercheuses :

  • Docteur Laetitia MARTINERIE, 39 ans, MCU-PH en Endocrinologie Pédiatrique à la Faculté de Médecine Paris Sud / Contrat interface INSERM pour Hospitaliers 2017-2022. Rattachée à l’INSERM 1185.

Récompensée pour ses travaux sur l’ « Altération de la signalisation cortico-stéroïde rénale chez le prématuré avec retard de croissance : Adaptation néonatale et programmation fœtale de l’HTA »

  • Docteur Sandrine LEMOINE, 37 ans, MCU-PH en Néphrologie / Service de néphrologie, dialyse, Hypertension et Exploration Fonctionnelle Rénale à l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon. Rattachée à l’INSERM CARMEN 1060.

Récompensée pour ses travaux sur la « Mesure du taux d’oxalémie chez les patients lithiasiques souffrant d’une malabsorption digestive »

 

—————————————–

Prix Jean Bernard

 

 

Le Prix Jean Bernard sera remis lors de la séance solennelle du 18 décembre 2018.

 

—————————————–

 

 

Prix dont les jurys auront lieu à l’automne 2018

 

PRIX CHARPAK-DUBOUSSET10 000 €

Destiné à récompenser des travaux d’innovation collaborative dans le domaine de la santé.

PRIX JACQUES SALAT-BAROUX7 500 €

Destiné à la promotion des travaux cliniques et scientifiques dans le domaine de la reproduction humaine.