Electrosensibilité – Une indemnisation ne constitue pas une preuve scientifique

 

 

A la suite du jugement rendu récemment par le tribunal du contentieux de l’incapacité  (TCI) de Toulouse, l’Académie nationale de médecine tient à rappeler que, sans mettre en cause la réalité des troubles ressentis par les personnes qui se disent électrosensibles et la nécessité de les prendre en charge médicalement et socialement (24 consultations spécialisées ont été créées en milieu spécialisé en France), l’existence d’un lien entre les troubles évoqués par ces personnes et une exposition aux champs électromagnétiques n’a jamais été scientifiquement démontrée.

Ce fait est unanimement reconnu par les instances nationales, Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail devenu Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l’Alimentation et du Travail (1), Académie nationale de médecine (2,3,4,5), européennes, « Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risk » (6) et mondiales, Organisation Mondiale de la Santé (7).

L’Académie met en garde contre une interprétation erronée voire tendancieuse du jugement qui a été rendu par le TCI de Toulouse récemment qui peut laisser penser qu’un lien de causalité est reconnu entre les troubles et handicaps et l’exposition aux ondes. La décision du TCI de Toulouse a été prise indépendamment de toute argumentation scientifique.

1-      https://www.anses.fr/fr/content/radiofr%C3%A9quences-t%C3%A9l%C3%A9phonie-mobile-et-technologies-sans-fils

2-      Mise au point : Réduire l’exposition aux ondes des antennes-relais n’est pas justifié scientifiquement, André Aurengo (Bull. Acad. Natle Méd., 2009, 193, no 9, 2127-2130, séance du 1er décembre 2009)

3-      Information : À propos de la prise en charge des personnes électrohypersensibles, André Aurengo (http//www.academie-medecine.fr  le 03 mars 2012).

4-      Exposition aux ondes électromagnétiques. La santé publique ne doit pas être un enjeu politique, André Aurengo (Bull. Acad. Natle Méd., 2014, 198, no 1, 147-150, séance du 28 janvier 2014)

5-      Communiqué de presse (5 mai 2014) : L’Académie de médecine désapprouve le financement public de dispositifs  « anti-ondes »  http://www.academie-medecine.fr/le-5-mai-2014-communique-de- presse electrosensibilite/

6-      http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consultations/public_consultations/scenihr_consultation_19_en.htm

7-      http://www.who.int/peh-emf/publications/facts/fs296_fr/en/

Publié dans Actualité