Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2024

133 résultats 

veine dorsale profonde du pénis l.f.

vena dorsalis profunda penis (TA)

deep dorsal vein of penis

Veine née au niveau du gland du pénis par la réunion de deux plexus droit et gauche situés dans le col du gland.
Elle chemine d’avant en arrière à la face dorsale du pénis, sous le fascia pénis, entre les deux artères dorsales du pénis. Elle traverse la lamelle sous-pubienne du fascial périnéal moyen et se termine dans le plexus veineux rétro-pubien. Elle reçoit les veines perforantes supérieures et les veines circonflexes du pénis.

G.D. Santorini, anatomiste italien (1681-1737)

Syn. veine dorsale profonde de la verge

[A1, M2]

Édit. 2020

artère dorsale du pénis l.f.

arteria dorsalis penis (TA)

dorsal artery of penis

Branche terminale de l’artère honteuse interne chez l’homme à partir du bord inférieur de la symphyse pubienne.
Elle traverse la lame latérale du ligament suspenseur du pénis et chemine sur la face dorsale du pénis en dehors de la veine dorsale profonde jusqu’à la base du gland où elle se termine en s’anastomosant avec son homologue en un cercle artériel qui irrigue le gland et le prépuce. Ses branches collatérales superficielles se distribuent aux téguments et ses branches collatérales profondes au corps caverneux.
Son homologue chez la femme est l’artère dorsale du clitoris.

Syn. anc. artère pénienne ; artère dorsale de la verge

artère dorsale médiastinale et artère dorsale scissurale de l'artère pulmonaire l.f.p.

artère segmentaire supérieure de l'artère pulmonaire droite, artère segmentaire supérieure de l'artère pulmonaire gauche

veine dorsale de la veine intercostale postérieure l.f.

vena dorsalis venae intercostalis posterioris, ramus dorsalis venae intercostalis posterioris (TA)

dorsal vein of posterior intercostal vein, dorsal branch of posterior intercostal vein

Syn. rameau dorsal de la veine intercostale postérieure

veines intercostales postérieures

[A1]

Édit. 2020

veine du bulbe du pénis l.f.

vena bulbi penis (TA)

vein of bulb of penis

Veine, parfois multiple, qui draine le sang veineux du bulbe spongieux de l’homme.
Elle se jette en partie dans le plexus veineux rétro-pubien et en partie dans la veine pudendale interne.

Syn. anc. veine bulbaire pénienne, veine bulbeuse pénienne

[A1, K4, M2]

Édit. 2020

veine du bulbe du pénis l.f.

vena bulbi penis (TA)

vein of bulb of penis

Veine, parfois multiple, qui draine le sang veineux du bulbe spongieux de l’homme.
Elle se jette en partie dans le plexus veineux rétro-pubien et en partie dans la veine pudendale interne.

Syn. anc. veine bulbaire pénienne, veine bulbeuse pénienne

[A1, K4, M2]

Édit. 2020

veine dorsale externe de Cruveilhier l.f.

J. Cruveilhier, médecin, chirurgien, anatomiste et anatomo-pathologiste français (1791-1874)

Syn. veine marginale latérale du pied

veine marginale latérale du pied

[A1]

Édit. 2020

veine dorsale interne de Cruveilhier l.f.

J. Cruveilhier, médecin, chirurgien, anatomiste et anatomo-pathologiste français (1791-1874)

Syn. veine marginale médiale du pied

veine marginale médiale du pied

[A1]

Édit. 2020

veine dorsale marginale l.f.

Branche veineuse qui draine la partie inféro-médiastinale du segment postérieur du lobe supérieur du poumon droit.
Elle longe d’arrière en avant le bord inféro-médiastinal de ce segment au niveau de la partie rétro-hilaire de la scissure oblique du poumon et se termine dans la partie infralobaire de la veine postérieure du lobe supérieur du poumon droit.

C. Cabrol, chirurgien cardiaque et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1925-2017), G. Cordier, chirurgien et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1902-1965), R. H. Overholt, chirurgien thoracique américain (1901-1990)

[A1, K1, K4]

Édit. 2020

veine dorsale médiastinale du lobe supérieur du poumon gauche l.f.

Veine sous-pleurale de la face médiastinale du segment dorsal du culmen du poumon gauche.
Elle s’unit à la veine apicale médiastinale pour former la partie intrasegmentaire de la veine apico-postérieure du lobe supérieur du poumon gauche.

C. Cabrol, chirurgien cardiaque et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1925-2017), G. Cordier, chirurgien et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1902-1965), R. H. Overholt, chirurgien thoracique américain (1901-1990)

[A1, K4, K1]

Édit. 2020

veine dorsale profonde du clitoris l.f.

vena dorsalis profunda clitoridis (TA)

deep dorsal vein of clitoris

Veine née du gland clitoridien.
Elle chemine d’avant en arrière à la face dorsale du clitoris sous le fascia clitoridien. Elle reçoit les veines perforantes supérieures et les veines circonflexes du clitoris et se termine dans le plexus veineux rétro-pubien.

[A1, O3]

Édit. 2020

veine interapico-dorsale du lobe supérieur du poumon droit l.f.

Branche veineuse qui draine la partie inférieure du segment apical et la partie supérieure du segment dorsal du lobe supérieur du poumon droit.
Elle chemine dans le plan scissural interapico-dorsal de ce lobe et s’unit à la veine interapico-ventrale et à la veine ventrale médiastinale du lobe supérieur du poumon droit pour former la partie intersegmentaire de la veine apicale du lobe supérieur du poumon droit.

C. Cabrol, chirurgien cardiaque et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1925-2017), G. Cordier, chirurgien et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1902-1965), R. H. Overholt, chirurgien thoracique américain (1901-1990)

[A1, K1, K4]

Édit. 2020

veine interapico-dorsale du lobe supérieur du poumon gauche l.f.

Veine qui chemine d’avant en arrière dans la scissure entre le segment apical et le segment dorsal du culmen du poumon gauche.
Elle se termine par confluence avec la veine interapico-ventrale du lobe supérieur du poumon gauche dans la partie intersegmentaire de la veine apico-postérieure.

C. Cabrol, chirurgien cardiaque et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1925-2017), G. Cordier, chirurgien et anatomiste français, membre de l’Académie de médecine (1902-1965), R. H. Overholt, chirurgien thoracique américain (1901-1990)

[A1, K1, K4]

Édit. 2020

veine scapulaire dorsale l.f.

vena scapularis dorsalis (TA)

dorsal scapular vein

Veine satellite de l’artère scapulaire dorsale.
Elle se jette dans la veine subclavière.

Syn. veine dorsale de la scapula

[A1, K4 ]

Édit. 2020

veine thoraco-dorsale l.f.

vena thoracodorsalis (TA)

thoracodorsal vein

Veine de la région scapulaire dorsale qui participe au réseau de la veine circonflexe scapulaire.

[A1, K4 ]

Édit. 2020

veine dorsale du corps calleux l.f.

vena. dorsalis corporis callosi (TA)

dorsal vein of corpus callosum

veine postérieure du corps calleux

[A1, H1, K4]

Édit. 2020

veine pulmonaire supérieure droite (veine médiale de la veine lobaire moyenne) l.f.

pars medialis vena lobi medii, ramus lobi medii vena pulmonalis dextra superior (TA)

medial part of middle lobe vein, middle lobe branch of right superior pulmonary branch

E. A. Boyden, anatomiste américain (1886-1976)

rameau médial de la veine lobaire moyenne de la veine pulmonaire supérieure droite

[A1,K1,K4]

Édit. 2020

veine médiale de la veine lobaire moyenne de la veine pulmonaire supérieure droite l.f.

rameau médial de la veine lobaire de la pulmonaire

[A1, K1, K4]

Édit. 2020

artère du bulbe du pénis l.f.

arteria bulbi penis (TA)

artery of bulb of penis

Branche de la portion horizontale de l’artère honteuse interne née en avant de l’artère périnéale.
Elle se porte en dedans entre les fascia supérieur et inférieur du diaphragme uro-génital et  aborde la face dorsale du bulbe en arrière de l’urèthre. Elle irrigue le bulbe, le tiers postérieur du corps spongieux, la muqueuse de l’urèthre et les glandes bulbo-uréthrales.

Syn. anc.  artère bulbaire, artère périnéale profonde, artère transverse profonde du périnée

artère profonde du pénis l.f.

arteria profunda penis (TA)

deep artery of penis

Branche collatérale grêle de l’artère honteuse interne qui naît en arrière du bord inférieur de la symphyse pubienne.
Elle traverse le plan moyen du périné et s’enfonce immédiatement dans le corps caverneux du pénis. Au centre de l’organe, elle se divise en une branche récurrente pour le tiers postérieur du corps caverneux et une branche antérieure pour les deux tiers antérieurs.

Syn. anc. artère caverneuse

artères hélicines du pénis l.f.p.

arteriae helicinae penis (TA)

helicin arteries of penis

artères hélicines

artères perforantes du pénis  l.f.p.

arteriae perforantes penis (TA)

perforating arteries of penis

Branches de l’artère profonde du pénis.

bulbe du pénis l.m.

bulbus penis (TA)

bulb of penis
Extrémité postérieure renflée du corps spongieux du pénis.

Syn. anc. bulbe spongieux, bulbe du corps spongieux

Édit. 2017

cancer du pénis l.m.

penis cancer

Tumeur maligne d'origine épithéliale se développant sur les enveloppes du pénis.
C'est un carcinome (épithélioma) épidermoïde dont les sièges le plus fréquents sont le gland et la face interne du prépuce.
Il est relativement peu répandu, représentant 0,4% des cancers de l'Homme aux États-Unis, mais son incidence fluctue beaucoup en fonction des localisations géographiques. Les rôles respectifs que jouent le phimosis, l'inflammation chronique, le smegma, les traumatismes et les virus dans l'induction, la promotion et l'expression du cancer de la verge sont encore débattus. Une infiltration inflammatoire accompagne rapidement la lésion et l'extension se fait habituellement par voie lymphatique vers les ganglions inguinaux superficiels et rétrocruraux. Les métastases sont tardives vers les poumons, le foie et l'os. Le diagnostic est toujours biopsique. Le traitement aura recours selon les stades à la chimiothérapie locale, au laser, à la radiothérapie interstitielle, à la chirurgie (amputation partielle ou étendue de la verge), au curage lymphatique, à la radiothérapie et la chimiothérapie. Le pronostic, médiocre, est fonction de l'extension ganglionnaire.

phimosis, smegma

[F2,M2]

col du gland du pénis l.m.

collum glandis penis (TA)

neck of glans of penis

Sillon circulaire séparant la couronne du gland du corps du pénis.
Il marque le fond de la cavité prépuciale et se prolonge sur la face inférieure du gland en formant deux gouttières qui se dirigent vers l’ostium externe de l’urèthre mais reste séparées par le frein du prépuce. Des glandes rudimentaires, les glandes préputiales, y déversent leur produit de sécrétion qui participe à la formation du smegma préputial.
N. B. les deux orthographes sont admises : prépucial et préputial ; la seconde est plus proche de la racine latine praeputium

Syn. anc. sillon balano-préputial, collet du gland, sillon coronaire de la verge

[A1]

Édit. 2015

| /6 | page suivante