Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2024

47 résultats 

dose engagée l.f.

commited dose

Dose qui sera délivrée à un organe ou tissu au cours de la vie d'un individu du fait d'une incorporation de radionucléides, accidentelle ou thérapeutique.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

dose en profondeur l.f.

depth dose

Dose délivrée sur l’axe du faisceau en fonction de la profondeur sous la surface d’entrée.
Exprimée en pourcentage de la dose maximale, elle représente le rendement en profondeur.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

accroissement initial

dose équivalente l f

equivalent dose

Notion utilisée en radioprotection pour tenir compte de l’efficacité biologique relative (EBR) des rayonnements selon leur nature et leur énergie.
L’équivalent de dose (H) est égal au produit de la dose (D) par le facteur de pondération pour le rayonnement wr ; soit H (en Sv) = D (en Gy) . wr
Unité S.I.: sievert (Sv) ; 1 Sv = 1J.kg-1
Ancienne unité: rem (rad equivalent man), correspondant à la dose exprimée en rad :
1 rem= 10-2 Sv

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

Syn. équivalent de dose

facteur de pondération pour le rayonnement, sievert

dose érythème l.f.

erythem dose

Dose de rayonnement suffisante pour provoquer généralement un érythème.
Sa valeur est de l'ordre de 5 grays. Elle a été utilisée comme unité de dose dans les débuts de la radiothérapie.

Étym. all. Haut : peau, gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

Symb. recommandé : HED (de l'allemand Haut Erythem Dosis)

dose érythémogène minimale l.f.

minimal erythemal dose

Définition photobiologique de la dose minimale d'ultraviolets, exprimée en milli-joules par centimètres carrés (mJ/cm2), pour laquelle on obtient un érythème net.
Elle dépend de plusieurs facteurs, dont le phototype (aptitude à l'érythème actinique et au bronzage), le genre d'UV utilisés (elle est mille fois supérieure pour les UVA par rapport aux UVB), l'existence éventuelle d'une photodermatose (elle est spécialement abaissée dans les photosensibilités rémanentes et dans les photosensibilités médicamenteuses).

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

Sigle  DEM

dose génétiquement significative l.f.

genetically significant dose

équivalent de dose génétique

dose intégrale l.f.

integral dose

Produit de la dose D par la masse irradiée m, ou sommation de ces produits pour les différentes parties de m si la dose n'y est pas uniforme.
Représente l'énergie déposée par le rayonnement dans cette masse.

Unité : Gy.kg (soit 1 Joule)

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

dose iso-effet l.f.

isoeffect dose

Dose qui produit un effet biologique déterminé et dont la valeur change lorsqu’on modifie un paramètre de l’irradiation.
Elle se rapporte généralement à une modification de l’étalement ou du fractionnement de l’irradiation: par ex. des doses de 25 Gy, en 5 séances de 5 Gy, et de 30 Gy, en 15 séances de 2 Gy, produisent la même desquamation cutanée, et sont des doses iso-effet. Une modification du fractionnement, de l’étalement (ou d’un autre paramètre) peut entraîner une variation différente de la dose iso-effet selon les effets considérés.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

effet différentiel

dose létale l.f.

lethal dose

Quantité minimale de principe actif toxique ou d’irradiation entraînant la mort de l’organisme vivant qui la reçoit.
Les organismes concernés peuvent être des animaux, des cellules, des bactéries, des virus ou des végétaux. En toxicologie expérimentale, il est courant de définir cette dose par celle qui tue 50% des animaux auxquels on l'administre (dose létale 50, DL 50).

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner) ; lat. letalis : mortel

dose létale 50

dose létale 50 l.f.

lethal dose 50

Quantité d’une substance toxique, d’un rayonnement ionisant, ou d’un agent infectieux qui provoque la mort de 50% des organismes soumis à l’expérimentation.
La dose létale 50 est généralement utilisée pour estimer la toxicité aigüe d'un produit. Sa valeur chiffrée est suivie de l'indication de l'animal (souvent la Souris) et de la voie d'introduction utilisée. Ainsi on dira par exemple que la DL 50 de tel produit de contraste iodé, exprimée en g d'iode par kg, est de 22,1 chez la Souris, par voie veineuse.
En radiothérapie, la valeur de la DL 50 dépend de l'organe en cause dans la mort de l'animal, du type de rayonnement et de la distribution de la dose dans le temps.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner) ; lat. letalis : mortel

toxique, mort intestinale, mort médullaire

dose létale moyenne l.f.

mean lethal dose

Dose qui réduit à 1/e (environ 37%) - e : base des logarithmes naturels - le nombre de cellules survivantes (pour une courbe de survie exponentielle ou dans la partie exponentielle de la courbe de survie).

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner) ; lat. letalis : mortel

Symb. D0

dose maximale admissible l.f.

acceptable maximal dose

Quantité maximale d’une substance ou d’énergie contenue dans milieu (eau, air, produit de consommation, etc.) qui ne paraît pas capable de provoquer des troubles chez l’homme.
Cette notion s’applique aux substances chimiques comme aux produits ionisants. Les doses maximales admissibles fixées par les Etats diffèrent de l’un à l’autre, parfois d’une façon considérable ; elles sont susceptibles de révision en fonction des changements dans les connaissances scientifiques. En tout état de cause, elles sont très inférieures aux seuils de dangerosité.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

Sigle DMA

dose optimale l.f.

optimal dosis

Dose telle que le tissu cancéreux irradié est totalement stérilisé, cependant que les tissus sains environnants conservent leur vitalité et leurs fonctions dans des conditions aussi confortables que possible pour le malade.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

dose-seuil l.f.

threshold dose

Dose à partir de laquelle s'observe un effet biologique particulier.
Du fait de la forme sigmoïde de la relation entre la fréquence de l'événement et la dose, elle est difficile à déterminer; une valeur plus précise est obtenue en se référant à une faible fréquence définie, p. ex. 5% ou 10%.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

dose thérapeutique l.f.

therapeutic dose

Quantité de médicament exprimée en unités de masse ou de volume qu’il convient d’administrer à un malade suivant son âge, son sexe, son état physiologique ou pathologique.
Elle peut être administrée en une seule fois ou de façon fractionnée, voire continue au cours de la journée.

Étym. gr. dosis : action de donner, ce qui est donné (déverbal de didômi : donner)

dose tissulaire l.f.

tissue dose

dose absorbée

dose tumorale l.f.

tumoral dosis

Dose absorbée dans la tumeur.

volume cible

équivalent de dose l.m.

equivalent of dose

dose équivalente

[B1, B2]

Édit. 2020

équivalent de dose génétique l.m.

genetic dose equivalent

En radiologie, équivalents de dose délivrés aux gonades individuelles, pondérés par un facteur relatif à l’âge qui tient compte de l’espérance de procréation (nombre d’enfants attendus).

[B1,B2]

Édit. 2020

exposition (dose d') l.f.

exposure dose

Grandeur dosimétrique se rapportant à l’ionisation produite dans l’air par les particules ionisantes mises en mouvement par le rayonnement X ou gamma en un point.
Elle est définie par le quotient X= Dq/ dm où dQ est la charge totale des ions de l’un des 2 signes (+ ou -) produits dans l’air par les électrons mis en mouvement par le rayonnement dans une masse dm d’air.
Unité S.I.: C.kg-1. (Il ne lui a pas été attribué de nom particulier).
Ancienne unité : röntgen (R) dont la définition introduite en 1928 a été modifiée à plusieurs reprises ; elle se rapporte à la masse (dm= 0, 001293 g) de 1cm3 d’air STPD (standard temperature pressure dry, c'est-à-dire 0 °C, 760 mmHg, sec)
1 R = 2,58.10-4 C.kg-1 soit 1 C.kg-1 = 3,88 .103 R.

[E1,B2,F2]

Édit. 2018  

intensité de dose l.f.

dose rate

Terme abusivement utilisé en radiothérapie pour débit de dose.

débit de dose

limites de dose l.f.p.

Doses (équivalentes) maximales fixées réglementairement pour les personnes susceptibles d’être exposées à une irradiation :

- de 50 mSv / an et de 100 mSv en 5 ans consécutifs pour le personnel professionnellement exposé;
- de 1mSv / an pour le public.

zone contrôlée

| page précédente | /2