Communication scientifique
Séance du 20 novembre 2018

Traitements biologiques des rhumatismes inflammatoires chroniques : résultats cliniques

MOTS-CLÉS : BIOTHÉRAPIE. RHUMATISMES. POLYARTHRITE RHUMATOÏDE. ARTHRITE PSORIASIQUE. SPONDYLOSE
Biological treatments of chronic inflammatory rheumatic diseases: clinical results
KEY-WORDS : BIOLOGICAL THERAPY. RHEUMATIC DISEASES. ARTHRITIS, RHEUMATOID. ARTHRITIS, PSORIATIC. SPONDYLOSIS

André KAHAN*

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

La polyarthrite rhumatoïde (PR), la spondyloarthrite (SPA) et le rhumatisme psoriasique (RP) constituent les rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) les plus fréquents et sévères. Le traitement de ces maladies a été considérablement amélioré au cours des deux dernières décennies par les traitements biologiques « de fond » (en anglais, biological disease-modifying antirheumatic drugs (bDMARDs)). En 2018, de nombreux  bDMARDs efficaces sont disponibles, ayant des cibles différentes en particulier les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale (en anglais, tumor necrosis factor : TNF)(iTNF), le blocage de co-stimulation des lymphocytes T, l’inhibition du récepteur de l’interleukine 6 (IL-6),la déplétion des lymphocytes B,  dans la PR, ainsi que des médicaments biologiques ciblant l’interleukine 17 (IL-17), l’interleukine 12 (IL-12), l’interleukine 23 (IL-23) dans les RP et SPA. Le coût de ces bDMARDs est très élevé et a été récemment réduit par l’utilisation des médicaments biosimilaires (disponibles actuellement pour certains de ces médicaments). Malgré l’efficacité remarquable et la tolérance satisfaisante de ces bDMARDs, un nombre significatif de patients n’atteint pas l’objectif idéal de rémission clinique ou de « faible activité » de la maladie. Ceci justifie la poursuite des recherches fondamentales et cliniques pour le développement de nouveaux bDMARDs ou de médicaments synthétiques ciblés (en anglais, targeted synthetic DMARDs (tsDMARDs) ayant de nouvelles cibles thérapeutiques, une meilleure efficacité et tolérance, et un coût plus faible.

Summary

Rheumatoid arthritis (RA), spondyloarthritis (SPA) and psoriatic arthritis (PsA) are the most frequent and severe chronic inflammatory rheumatic diseases. The treatment of these diseases was strikingly improved within two decades by biological disease-modifying antirheumatic drugs (bDMARDs). In 2018, numerous efficacious bDMARDs are available with different modes of action such as TNF inhibition (iTNF), T cell co-stimulation blockade, IL-6 receptor inhibition, B cell depletion, in RA, as well as bDMARDs targeting IL-17, IL-23, IL-12, in PsA and SPA. The cost of these drugs is very high and was recently reduced by the use of “biosimilar drugs” (available today for some of these drugs). Although these bDMARDs are highly effective, with a satisfactory tolerance, the ideal target of therapy with achievement of clinical remission or low disease activity is not observed in a significant number of patients. Very active fundamental and translational research is still mandatory for the development of new bDMARDs or targeted synthetic DMARDs (tsDMARDs) with new targets of therapy, better efficacy and tolerance, and reduced costs.

*Université Paris 5, Service de Rhumatologie, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France.

Version prépresse mise en ligne le 21/11/2018