Communication scientifique
Séance du 12 juin 2018

Surveillance radiologique des grandes prothèses des membres

MOTS-CLÉS : PROTHÈSE ARTICULAIRE. IMAGERIE MÉDICALE
Radiological monitoring of the major joint prostheses
KEY-WORDS : JOINT PROSTHESIS. MEDICAL IMAGING

Gérard MORVAN*, Henri GUERINI*, Valérie VUILLEMIN*

Les auteurs ne déclarent pas de lien d’intérêt.

Résumé

Les grandes prothèses des membres (épaule, hanche, genou) ont transformé la vie de millions de personnes. Comme tout assemblage de pièces mobiles, elles nécessitent un suivi. Quand leur fonctionnement est satisfaisant, un examen clinique et des radiographies simples à intervalle régulier suffisent. En cas de problème, les radiographies, malgré les renseignements nombreux et irremplaçables qu’elles fournissent, doivent être complétées par une imagerie en coupes. La présence de quantité importante de métal a longtemps constitué un obstacle majeur pour celles-ci. Depuis quelques années des progrès techniques en scanner (scanner biénergie, imagerie spectrale, algorithmes de réduction des artéfacts métalliques…) sont en train de changer profondément la donne. Cela est encore plus vrai en IRM, longtemps considérée comme impossible, compte tenu de l’intensité rédhibitoire des artéfacts. Des séquences anti-artéfacts métalliques efficaces de divers types sont actuellement disponibles, qui ouvrent la voie à une sémiologie nouvelle. Le but de ce travail est de faire le point, essentiellement sur ces nouvelles technologies et les nouveaux protocoles d’examen qui en découlent.

Summary

Major joints prostheses (shoulder, hip and knee) have changed the lives of millions of people. As any assembly of moving parts, they require regular monitoring. Without symptoms, clinical examination and simple X-rays at regular intervals are sufficient. If problems arise, it is necessary to use cross-sectional imaging. For a long time, massive prosthetic metallic pieces have been a major obstacle for CT-scanner and MRI… However, recent technical advances in CT-scanner (dual-energy CT, virtual monochromatic spectral imaging, metal artifacts reduction algorithms…) are deeply changing the game. This is even truer with MRI, a long time seen as impossible because of crippling metallic artifacts. Effective metal artifact correction sequences of various types (SEMAC, MAVRIC…) are currently available which open the way to a new semiology. The purpose of this work is to take stock of these new technologies and the new prostheses examination protocols that result.

Figure 1

Figure 2

Figure 3

Figure 4

Figure 5

Figure 6

Figure 7

Figure 8

 

Entretien avec le Pr Gérard MORVAN le 12/06/2018 à l’ANM :

* Imagerie Léonard de Vinci. 43, rue Cortambert. 75116 Paris

Version prépresse mise en ligne le 13/06/2018