Relations extérieures

Des relations régulières sont établies avec les organismes gouvernementaux chargés des affaires sanitaires et sociales, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’éducation nationale et avec les deux assemblées du parlement (Commissions parlementaires et Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques). Tous les rapports et communiqués leur sont adressés.

Des échanges réguliers sont aussi établis avec des organismes nationaux, particulièrement l’Ordre national des médecins et la Haute Autorité de Santé.

L’Académie est représentée par un de ses membres dans de nombreuses institutions de santé :

  • Collège de l’Agence de lutte contre le dopage
  • Conseil national des sports
  • Conseil d’administration de la Croix Rouge
  • Comité Consultatif National d’Ethique
  • Conseil national de l’Ordre des médecins
  • Commission nationale de la naissance et de la santé de l’enfant
  • Commission de la Transparence.
  • Conseil d’administration de l’ARC et de diverses fondations (ex: Fondation francophone pour la recherche sur le diabète)
  • Commission spécialisée de terminologie et de néologie compétente pour le domaine de la santé et le domaine social

Des collaborations sont établies avec d’autres académies :

avec lesquelles sont organisées régulièrement des séances communes.

Récemment des relations ont été établies avec l’Association des Maires de France.

Relations Internationales

Les relations internationales de l’Académie de médecine s’inscrivent dans trois cadres différents : l’appartenance à des organisations internationales, la signature de conventions avec des académies ou des universités étrangères définissant la nature de la coopération, l’organisation de contacts réguliers avec d’autres pays dont, plus spécialement, les pays francophones. En outre, l’Académie participe à l’attribution annuelle de la chaire « Christophe et Rodolphe Mérieux » et accueille en son sein de nombreux membres étrangers.

Appartenance à des organisations internationales ou oeuvrant à l’étranger

L’Académie est membre de la Fédération européenne des académies de médecine (FEAM) qu’elle contribua à fonder en 1993 avec les Académies de Belgique et d’Espagne. La FEAM regroupe les académies nationales de treize pays membres de l’UE (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni). Elle a pour but de promouvoir la coopération entre les Académies nationales de médecine et de transposer, à l’échelon des autorités politiques et administratives de l’Union européenne, le rôle de conseillère en médecine et santé publique que ces académies assument dans leurs pays respectifs. Comme les Académies membres, la FEAM est indépendante de tout intérêt commercial, idéologique et politique. Son siège est à Bruxelles. Elle se réunit une fois par an avec un programme incluant des thèmes scientifiques permettant de comparer les approches mises en œuvre dans les pays membres et de définir une politique commune.

L’Académie est également membre de l’ « Interacademic medical panel » (IAMP) ; Cette association a été fondée en 2000. Elle regroupe 65 pays des 5 continents. Le dernier projet, toujours en cours, auquel l’Académie est associée, est la création d’un réseau de centres d’apprentissage de la communication scientifique dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest.

L’Académie appartient enfin au Groupe interacadémique pour le développement qui réunit 4 académies de notre pays (Médecine, Sciences, Technologie, Sciences morales et politiques). Son but est de définir des stratégies de développement en médecine et santé publique, essentiellement dans les pays du pourtour méditerranéen.

Coopération avec les académies étrangères auxquelles nous lie une convention

La première convention que l’Académie a signée est avec l’Académie chinoise d’Ingénierie qui possède une section médicale. Cette coopération donne lieu à des actions de type divers :

  1. des bourses de 2ème année de master pour des étudiants en médecine issus des filières francophones des universités de Shanghai et de Wuhan ;
  2. des réunions scientifiques annuelles depuis 2011, jusqu’à présent consacrées aux maladies infectieuses émergentes qui ont abouti au lancement d’appels d’offres conjoints dans ce domaine ;
  3. l’attribution d’un prix annuel à un médecin ou scientifique chinois travaillant en Chine en collaboration avec une équipe médicale française. Cette coopération s’inscrit dans le cadre plus large des accords entre les gouvernements des deux pays en matière de santé publique.

L’Académie a également des relations privilégiées avec le Québec et ses universités : Laval, Montréal, Mc Gill, Sherbrooke. Des thèmes communs d’étude ont été choisis qui ont donné lieu à des réunions scientifiques communes sur la maladie d’Alzheimer à Paris, l’obésité et la vitamine D à Montréal. L’Académie participe également au programme « regards croisés » organisé par la Délégation générale du Québec à Paris qui a pour objet de comparer l’approche de nos 2 pays vis-à-vis de différents problèmes de santé.

L’Académie a aussi signé des conventions avec l’Union médicale balkanique regroupant l’ensemble des pays de la région, l’Académie de médecine de Roumanie et l’Académie des scientifiques roumains. L’Académie délègue un des siens à la réunion annuelle de l’Union balkanique et organise des réunions scientifiques communes.

Relations avec les autres pays

L’Académie a développé des relations étroites avec ses homologues du Brésil et du Mexique. Elle a des liens de proximité et de communauté linguistique avec les pays du Maghreb et avec le Liban. Visites et réunions communes traduisent cette communauté.

Chaire « Christophe et Rodolphe Mérieux »

Cette chaire est attribuée annuellement à un médecin ou scientifique étranger travaillant dans le domaine des maladies infectieuses. Elle lui permet de travailler pendant un an dans un laboratoire français. Le lauréat est désigné par un jury associant des membres de l’Académie de médecine, de l’Institut de France et de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux.

Membres étrangers

L’Académie possède 40 membres associés et 100 membres correspondants étrangers distribués dans les 4 divisions. Ils représentent, en 2013, 36 pays différents et sont nos relais naturels avec les pays où ils travaillent.