Communication scientifique
Séance du 5 juin 2018

Oxygène et cicatrisation

MOTS-CLÉS : CICATRISATION DE PLAIE. OXYGÈNE. RADICAUX LIBRES. DONNEUR D'OXYDE NITRIQUE. ACIDE LACTIQUE. OXYGÉNOTHÉRAPIE
Oxygen and wound healing
KEY-WORDS : WOUND HEALING. OXYGEN. FREE RADICALS. NITRIC OXIDE DONORS. LACTIC ACID. OXYGEN INHALATION THERAPY

Daniel MATHIEU*

L’auteur déclare n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

La cicatrisation d’une plaie est un phénomène complexe nécessitant la participation coordonnée de plusieurs types cellulaires dans un processus intégré de détersion, d’angiogenèse et de réparation tissulaire. Depuis longtemps, le rôle essentiel de l’oxygène dans le déroulement normal de ce processus a été reconnu et l’hypoxie d’une plaie, identifiée comme un facteur majeur de retard de cicatrisation. Sans remettre en cause ces notions, il a été récemment proposé de voir également dans ce processus cicatriciel l’intervention de l’oxygène comme déclencheur de trois phénomènes biochimiques qualifiés de «  vagues ». En effet, à côté de la production énergétique permise par l’oxygène visant à satisfaire la demande accrue d’énergie nécessaire au processus de cicatrisation : défense antibactérienne, prolifération cellulaire, synthèse de collagène, l’oxygène joue aussi un rôle dans la signalisation cellulaire qui passe par la production d’intermédiaires biochimiques réactifs : radicaux libres de l’oxygène (RLO), oxydes nitriques (NO) et acide lactique. Ces trois intermédiaires biochimiques vont influencer chacun pour sa part les processus de chémotaxie/recrutement cellulaire et de régulation génique/synthèse des protéines qui sont impliqués dans le processus de cicatrisation. Un apport extérieur d’oxygène, tel que réalisé en oxygénothérapie hyperbare, agit à de nombreux niveaux qui tendent tous à amplifier les effets pro cicatrisants. L’effet bénéfique de l’oxygénothérapie hyperbare dans la prise en charge des retards de cicatrisation reçoit donc là une explication physiopathologique satisfaisante.

Summary

Wound healing is a complex process that involves the coordination of multiple cells in a highly integrated succession of cleansing, angiogenesis and tissue repair. It has long been recognized that oxygen plays an essential role in that process and hypoxia is acknowledged as a major factor responsible of delayed wound healing. Recently, without bringing these concepts, it has been proposed to look this process as a cascade of overlapping events or « waves» pertaining to reactive oxygen species, nitric oxide and lactate. Each of these biochemical components have its own effects on cell signaling that converge to influence cell recruitment/chemotaxis and gene regulation/protein synthesis which mediate wound healing.

An external oxygen extra delivery as realized during hyperbaric oxygen therapy (HBO2) acts at several levels to amplify the healing process. This new conception of the healing process provides a better pathophysiological explanation of the beneficial effects of HBO2 in the treatment of delayed wound healing.

* Centre d’Oxygénothérapie Hyperbare, Pôle de Réanimation, CHRU LILLE. Univ. Lille, U1019 – UMR 8204 – CIIL – Center for Infection and Immunity of Lille. F-59000 Lille, France. CNRS, UMR 8204, 59000 Lille. INSERM, U1019. CHU Lille, Pôle de Réanimation, Hôpital Roger Salengro.

Version prépresse mise en ligne le 7/06/2018