Lauréats 2005

Proclamation des lauréats

 du concours 2005

 

Comité secret du  21 juin 2005

 

Par Raymond ARDAILLOU, Secrétaire adjoint

PRIX GÉNÉRAUX

 

 

SUBVENTION DE L’ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE22 500 €

Attribuée au docteur Jean-Georges KRETZ et à son équipe, de Strasbourg, pour leur travail sur l’Intérêt des travaux d’un groupe multidisciplinaire de matériaux vigilance et de recherches dans le domaine des biomatériaux vasculaires textiles.

 

PRIX DE L’ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE30 400 €

Accordé au docteur Denis DUBOC et à son équipe, de Paris, pour leurs travaux intitulés Atteinte cardiaque des maladies musculaires.

 

PRIX JANSEN — 10 670 €

Décerné au docteur Jean-Michel VERDIER et à son équipe, de Montpellier, pour leurs travaux sur La lithostathine, une protéine permettant de mieux comprendre la formation de fibrilles dans les démences neurodégénératives.

 

 

PRIX DU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS — 1 525 €

Donné à Monsieur Rémi MOUNIER, de Clermont-Ferrand, pour son travail sur L’expression dans le leucocyte et le muscle de la sous-unité  alpha d’HIF-1 et de son antisens naturel chez les athlètes de haut niveau entraînés en hypoxie.

 

 

PRIX DE LA SOCIÉTÉ DES EAUX MINÉRALES D’ÉVIAN-LES-BAINS — 2 500 €

Attribué aux docteurs Robert HAÏAT de St-Germain-en-Laye et Gérard LEROY de Guyancourt, pour leur ouvrage fait en collaboration et intitulé Thérapeutique cardiovasculaire –Lecture transversale des grands essais cliniques.

 

PRIX ALBERT SÉZARY — Deux prix annuels de 7 600 €

- L’un décerné au docteur Sélim ARACTINGI, de Paris, pour ses travaux sur L’implication du transfert de cellules chimériques dans des dermatoses tumorales inflammatoires.

 

- L’autre accordé au docteur Vassilis TSATSARIS, de Joinville-le-Pont, pour L’Etude de la vascularisation utéro-placentaire humaine. Implications diagnostiques et thérapeutiques.

 

PRIX MICHEL NOURY — 15 245 €  Non décerné

 

PRIX PIERRE ET CÉLINE LHERMITE — 610 €

Décerné aux docteurs Guy DUTAU de Toulouse et Fabienne RANCÉ de Launaguet, pour leur ouvrage fait en collaboration et intitulé Les allergies alimentaires.

PRIX ÉLOI COLLERY — 45 000 €

Attribué en deux parts égales :

-          Au docteur Marie-Louise LABAT et à son équipe, de Paris, pour leurs travaux sur la Nécessité du contrôle de la cellule souche d’organes, pluripotente, présente dans le sang de l’adulte.

 

-          Au docteur Jean-Marie PAGES et à son équipe, de Marseille, pour son travail sur la Membrane bactérienne et mécanismes de résistance aux antibiotiques.

 

PRIX MAURICE-LOUIS GIRARD — 600 €

Accordé au docteur Yvan BIECHE, de Suresnes, pour ses travaux intitulés Neurofibromatose de Type 1 : mécanismes physiopathologiques, corrélations phénotype/génotype et gènes de modification.

 

PRIX ÉLISABETH TAUB — 30 400 €

             Donné au docteur Jean-Pierre GOULLÉ et à son équipe, du Havre, pour la Contribution d’un biologiste hospitalier à la création et au développement d’un pôle régional de toxicologie.

 

PRIX ALBERT CREFF — 1 820 €

Décerné au docteur Isabelle MISCHLER, de Jassans Riotter (01), pour sa thèse intitulée Effet de la simulation d’une épreuve ultra-endurante de 4 jours sur les compartiments liquidiens, la mesure de la composition corporelle et la dépense énergétique de nuit.

 

 

 

PRIX DE MÉDECINE

 

 

PRIX ACHARD-MÉDECINE — 430 €

Décerné au docteur Lise BANKIR, de Paris, pour ses travaux sur l’Hormone antidiurétique et économie rénale d’eau. Conséquences à long terme sur la fonction rénale normale ; implication dans la néphropathie diabétique et l’hypertension.

 

PRIX LÉON BARATZ — 250 €

Accordé à Monsieur Dominique DRAPIER, de Rennes, pour ses travaux sur Les anomalies neuro-cognitives et fonctionnelles au cours des Episodes Dépressifs Majeurs.

 

PRIX DOCTEUR DAROLLES — 280 €

Attribué au docteur Alain JAUPITRE, de Paris, pour sa thèse sur La démographie médicale en France. Etat des lieux en 2004 et perspectives.

 

PRIX ÉTIENNE CHABROL — 150 €  Non décerné

 

 

 

PRIX AUGUSTE SECRÉTAN — 4 950 €

Donné au docteur Frédéric DUFLO, de Sainte-Foy-Les-Lyon, pour sa thèse sur Les mécanismes d’action des agonistes a-2 adrénergiques dans les modèles expérimentaux de douleur aiguë et chronique : mise en évidence de la plasticité médullaire.

 

PRIX LÉON LAUNOY — 580 €

Accordé au docteur Éric VALADE, de La Tronche, pour sa thèse intitulée Etude des facteurs de pathogénicité de Burkholderia pseudomallei agent de la mélioïdose : caractérisation et rôle d’un système de quorum sensing.

 

PRIX DESCHIENS — 640 €

Attribué au docteur Alexandre ALCAÏS, de Paris, pour ses travaux intitulés Dissection du contrôle génétique de la lèpre chez l’homme : un lien moléculaire entre maladies infectieuses et pathologies neurodégénératives.

 

PRIX JEAN-FRANCOIS COSTE — 460 €

Décerné au docteur Bégonie IRIONDO LLORENTE, de Nancy, pour sa thèse sur La médecine précolombienne en Amérique Latine.

 

PRIX JEAN-FRANCOIS GINESTIÉ — 325 €

Accordé au docteur Robin AZOULAY, de Paris, pour sa thèse sur L’imagerie par résonance magnétique des voies olfactives chez le fœtus humain et corrélations anatomiques.

 

PRIX AIMÉE ET RAYMOND MANDE — 22 500 €

Attribué à Madame Marie-Christine CHARTIER-HARLIN et à son équipe, de Lille, pour leurs travaux sur la Duplication du gène de l’alpha-synucléine comme cause de la maladie de Parkinson.

 

PRIX VICTOR ET CLARA SORIANO — 190 €  Non décerné

 

PRIX PROSPER VEIL — 7 600 €

Décerné à Monsieur Olivier PERCHE, de Clermond-Ferrand, pour ses travaux sur L’Etude de la neuroapoptose rétinienne induite par la lumière.

 

PRIX LUTTE CONTRE L’ALCOOLISME — 7 600 €.

Accordé au docteur Denis LAMBLIN, de Saint-Louis, Ile-de-la-Réunion, pour ses travaux intitulés Création de REUNISAF, premier réseau français de prévention de l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (ETCAF) à l’Ile-de-la-Réunion.

 

PRIX LUTTE CONTRE LE TABAGISME — 7 600 €  Non décerné

 

PRIX JACQUES MIROUZE – SERVIER — 4 575 €

Donné au docteur Mathias ROUARD d’Aubignan, pour ses Travaux dans le domaine du diabète.

 

PRIX JEAN DI MATTEO — 620 €

Attribué au docteur Claudine MÉNARD, de Montpellier, pour son Etude préclinique de la thérapie cellulaire de l’insuffisance cardiaque.

 

PRIX SERGE GAS — 620 €

Décerné au docteur Philippe PIRNAY, du Raincy, pour son mémoire intitulé Les devoirs éthiques en expertise médicale.

 

PRIX JEAN-CHARLES SOURNIA — 1 600  €

Accordé à Monsieur Alexandre LUNEL, de Paris, pour sa thèse sur L’organisation des professions médicales sous l’Ancien Régime : entre corporatisme et autorité royale (XVIème siècle – XVIIIème siècle).

 

 

 

PRIX DE CHIRURGIE ET SPÉCIALITES CHIRURGICALES

 

 

 

PRIX ÉMILE DELANNOY-ROBBE — 38 000 €

Accordé au docteur Éric ALLAIRE et à son équipe, de Créteil, pour leurs travaux sur Les biothérapies endovasculaires pour les anévrysmes aortiques. Modélisation et validation expérimentale.

 

PRIX D’UROLOGIE — 1 100 €  Non décerné

PRIX DE CANCER

 

PRIX PRINCE ALBERT 1ER DE MONACO — 5000  €

          Attribué au docteur Yann PARC, de Paris, pour ses Travaux dans le domaine de la carcinogenèse colorectale, l’instabilité des microsatellites (MSI).

 

PRIX PAUL MATHIEU — 3 850 €

Décerné au docteur Arnaud ALVES, de Paris, pour sa thèse sur le Traitement des métastases hépatiques multiples d’origine colorectale par transfert du gène de la thymidine kinase du virus herpès simplex de type 1.

 

PRIX AMÉLIE MARCEL — 330 €  Non décerné

 

PRIX ANTOINE ET CLAUDE BÉCLÈRE — 260 €

Accordé à Monsieur Mehdi OUAÏSSI, de Marseille, pour son Etude in vitro et in vivo de la sensibilité des cellules tumorales pancréatiques exprimant l’épitope aGal aux drogues chimiothérapeutiques.

 

 

PRIX HENRY ET MARY-JANE MITJAVILE — 38 000 €

Attribué au docteur Rosette LIDEREAU et à son équipe, de Saint-Cloud, pour leurs travaux sur l’Etude des étapes de l’oncogenèse pour une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires de la tumorigenèse mammaire.

 

PRIX GALLET ET BRETON — 30 400 €  Non décerné

 

PRIX CANCER — 1 050 €

Accordé au docteur Juliette GAUDUCHON, de Caen, pour ses travaux intitulés Cibles moléculaires des SERM et des SERD lors de l’induction du blocage en G0/G1 et de l’apoptose dans les cellules de myélome multiple.

 

Publié dans Lauréats