La santé connectée

 

Académie nationale de médecine

 

 

 

 

Communiqué de presse :

 

 

 

LA SANTÉ CONNECTÉE

 

 

 

 

 

 

 

Le développement du numérique dans notre société va modifier profondément l’organisation et la gestion de la santé. Sous le titre « Avantages et risques du développement de la santé connectée », l’Académie de médecine a consacré sa séance du mardi 17 janvier 2017 à ce sujet.

 

 

Le professeur Benoît Vallet (Directeur Général de la Santé) a présenté les premiers résultats attendus du développement du numérique en santé publique dans les prochaines années et la stratégie que les pouvoirs publics comptent mettre en œuvre dans le cadre du plan « e.Santé 2020 ».

 

 

Le professeur Albert-Claude Benhamou (Agence Universitaire de la Francophonie) a développé l’apport considérable de ces nouvelles techniques dans la diffusion des connaissances. On est maintenant en mesure de parler d’université virtuelle.

 

 

Le docteur Jacques Lucas (Vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins) a montré que les médecins praticiens doivent s’emparer de l’e-santé. Si les moyens numériques prennent une place grandissante dans l’échange médecin/malade, il est nécessaire de contrôler rigoureusement la qualité des informations disponibles.

 

 

Les avantages apportés par le numérique obligent à reconnaître la nécessité d’un large accès au numérique en santé. L’Académie nationale de médecine est néanmoins consciente des inquiétudes que ces nouveaux moyens peuvent susciter.Comme les instances ordinales, universitaires et ministérielles, elle recommande de veiller à la protection du secret médical et de la relation personnelle entre les soignants et les patients aussi bien que, dans le domaine de l’enseignement, entre les pédagogues et les élèves.

 

 

Publié dans Actualité