Communication scientifique
Séance du 30 octobre 2018

La prévention de l’HTA en France métropolitaine et dans les DOM-ROM (Outre-mer) : agir ensemble sur notre environnement !

MOTS-CLÉS : PRÉVENTION. HYPERTENSION ARTÉRIELLE. MALADIE CARDIO-VASCULAIRE. MODIFICATIONS DE L’HYGIÈNE DE VIE. INÉGALITÉS SOCIALES. ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE. DÉPISTAGE. OUTRE-MER
Prevention of HBP in mainland France and French Overseas territories: working together on our environment!
KEY-WORDS : PREVENTION. HYPERTENSION. CARDIOVASCULAR DISEASE. LIFESTYLE CHANGES. SOCIAL INEQUALITIES. THERAPEUTIC EDUCATION. SCREENING. OVERSEAS

Claire MOUNIER-VEHIER (1,2), Anne-Laure MADIKA (1), Philippe SOSNER (3), André ATALLAH (4) ; Jean-Philippe BAGUET (5) ; Jocelyn INAMO (6)

Déclaration d’intérêts : les auteurs déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt avec ce chapitre.

Résumé

Dans sa stratégie nationale de santé pour les maladies hypertensives, la Société française d’HTA (www.sfhta.eu) propose des recommandations de prévention globale avec une correction des inégalités sociales et géographiques en intégrant les spécificités des DOM-ROM (recommandations 5 à 9). Il s’agit d’intégrer la prévention de l’HTA dans les actions générales de santé publique à enseigner dès la petite enfance, en accord avec les préconisations de la Fédération Française de Cardiologie (www.fedecardio.org) : la lutte contre la sédentarité, la pratique d’une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, l’absence de la première cigarette, la prévention du stress chronique en particulier au travail et de la dépression. Il est recommandé de prévoir un plan de lutte spécifique contre l’obésité en Outre-Mer et d’amener tous les professionnels de santé à renforcer le dépistage du surpoids et de l’obésité à tous âges. Il est nécessaire d’informer le patient hypertendu que l’hygiène de vie permet de renforcer l’efficacité du traitement voire de l’alléger. Il convient de favoriser le dépistage de l’HTA surtout en présence d’un contexte familial d’HTA ou de mauvaises conditions socio-économiques, notamment en Outre-mer. Le médecin traitant, le pharmacien et l’infirmier y ont leur place ainsi que les centres de santé au travail et les centres d’examens de santé de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Summary

In its national health strategy for hypertensive diseases, the Société française d’HTA (French Society of HBP) (www.sfhta.eu) offers recommendations for global prevention with a correction of social and geographical inequalities by integrating the specificities of French Overseas territories (recommendations 5 to 9). It is a question of integrating the prevention of hypertension into the general public health actions to be taught from early childhood, in accordance with the recommendations of the French Federation of Cardiology (www.fedecardio.org) : the fight against sedentary lifestyles, the practice of regular physical activity, a balanced diet, never the first cigarette, the prevention of chronic stress, especially at work, and depression. It is recommended an action plan against obesity in Overseas and to bring all health professionals to strengthen screening of overweight and obesity at all ages. It is necessary to inform the hypertensive patient that lifestyle allows to reinforce the effectiveness of treatment or even to lighten it. It should encourage the screening of hypertension especially in the presence of hypertensive inheritance or in front of poor socio-economic conditions, particularly in Overseas territories. The general practionner, the pharmacist and the nurse have their place as well as the health examination centers at work and the health examination centers of the Primary Health Insurance.

(1) Univ. Lille, CHU Lille, Médecine Vasculaire et HTA, Centre d’Excellence Européen en Hypertension, Institut Cœur-Poumon, F-59000 Lille, France. (2) Présidente de la Fédération Française de Cardiologie, 5 rue des colonnes du trône, 75012 Paris, France. (3) Centre médico-sportif Mon Stade, Paris, France ; AP-HP Hôtel Dieu, Centre de Diagnostic et de Thérapeutique, Centre Européen d’Excellence en Hypertension Artérielle. (4) Service de Cardiologie, CH de Basse-Terre ; Président du Groupe HTA Guadeloupe, Coordinateur médical du réseau Gip-Raspeg. HTA-GWAD. (5) Cardiologie, Le TAMPON, REUNION. (6) Département de Cardiologie, CHU Martinique.

Version prépresse mise en ligne le 30/10/2018