Communication scientifique
Séance du 30 octobre 2018

Évolutions dans la prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire en France entre 2007 et 2017

MOTS-CLÉS : HYPERTENSION ARTÉRIELLE. FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES. ETUDE FLAHS
Trends in the use of cardiovascular prevention treatments in France between 2007 and 2017
KEY-WORDS : HIGH BLOOD PRESSURE. CARDIOVASCULAR RISK FACTORS. FLAHS STUDY

Xavier GIRERD (1,2), Olivier HANON (2,3), Bernard VAÏSSE (2,4)

Les auteurs déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article

Résumé

La prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire constitue l’activité prédominante des professionnels de santé en France en particulier en soins primaires. Pour estimer la prise en charge de l‘HTA et des facteurs de risque les données obtenues par les enquêtes FLAHS (French League Against Hypertension Survey) ont été analysées. Dans les trois enquêtes réalisées en 2007, 2012 et 2017, l’indicateur retenu dans la population âgée de 35 ans et plus a été le pourcentage de la prescription de médicaments antihypertenseurs, de médicaments hypolipémiants , de médicaments antidiabétiques et d’un tabagisme actif. En 2007, la prévalence des sujets âgés de 35 ans et plus traités pour une HTA était de 32 % [IC 95, 30-34], ceux traités pour une dyslipidémie était de 22 % [IC 95, 21-23], ceux traités pour un diabète était de 8 % [IC 95, 7-9], ceux ayant un tabagisme actif de 19 % [IC 95, 18-20]. En 2017, les prévalences étaient respectivement de : 28 % [IC 95, 27-29], 17 % [IC 95, 16-18], 9 % [IC 95, 8-10] et 16 % [IC 95, 15-17]. Ces changements dont les causes sont multiples ont le potentiel de modifier défavorablement les indices de santé prédicteurs des maladies cardio-vasculaires dans la prochaine décennie en France.

Summary

The management of hypertension and cardiovascular risk factors is the predominant activity of healthcare professionals in France, particularly in primary care. To estimate the management of hypertension and risk factors, the data obtained from the French League Against Hypertension Survey (FLAHS) carried out in 2007, 2012 and 2017 were analyzed. The indicator chosen in the population aged 35 years and over was the percentage of prescription of antihypertensive drugs, lipid-lowering drugs and antidiabetic drugs, and an active smoking. In 2007, the prevalence of subjects aged 35 and over treated for hypertension was 32% [95, 30-34], those treated for dyslipidemia were 22% [95, 21-23], those treated for diabetes was 8% [95% CI, 7-9], those with active smoking was 19% [95, 18-20]. In 2017, the percentages were respectively: 28% [95% CI, 27-29], 17% [95% CI, 16-18], 9% [95% CI], 8-10] and 16% [95% CI]. 17]. These changes, whose causes are multiple, have the potential to unfavorably influence the risk factors related to the incidence of  cardiovascular diseases in the next decade in France.

1. Sorbonne Université, Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, Hôpital de La Pitié-Salpêtrière Unité de Prévention Cardio-Vasculaire, 83 Bld de l'Hôpital 75651 Paris cedex 13 2. Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA), 5 rue des colonnes du trône 75012 Paris 3. Université Paris Descartes, EA 4468, Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, Hôpital Broca service de gériatrie, 54-56 rue Pascal, 75013 Paris – France; 4. Service de Cardiologie Unité Hypertension, Hôpital de la Timone, 264, rue Saint Pierre 13385 Marseille Cedex 5.

Version prépresse mise en ligne le 30/10/2018