Communication scientifique
Séance du 27 novembre 2018

Étude comparative des prothèses de cheville et des arthrodèses de l’articulation tibio-astragalienne dans les séquelles traumatiques et dégénératives de la cheville A propos de 83 prothèses et 33 arthrodèses

MOTS-CLÉS : ARTHRODÈSE. ARTHROPLASTIE DE REMPLACEMENT DE LA CHEVILLE
Comparative study of total ankle prosthesis and tibio-talar arthodesis in traumatic and degenerative sequellae of the ankle. A series of 83 prostheses and 33 arthrodeses
KEY-WORDS : ARTHRODESIS. ARTHROPLASTY, REPLACEMENT, ANKLE.

Olivier JARDÉ, S. DELESCLUSE, Y. BULAID

Les auteurs déclarent n’avoir aucun lien d’intérêt en relation avec le contenu de cet article.

Résumé

De 1990 à 2015 83 prothèses totales de cheville ont été posées par un seul opérateur. La révision des patients a été clinique et radiographique avec des clichés dynamiques en flexion et en extension. Le recul minimum était de 29 mois. Nous avons obtenu 62 % de très bons et bons résultats et 10 mauvais résultats avec nécessité d’une arthrodèse secondaire. Dans le même temps, 33 arthrodèses talo-crurales ont été revues. Les résultats sont 69 % de très bons et bons résultats. Au terme de cette double étude, nous proposons le schéma thérapeutique suivant : les chevilles très désaxées, les instabilités ligamentaires, les ostéo-nécroses taliennes et les doubles arthroses (talo-crurales et sous-taliennes) nécessitent une arthrodèse d’emblée, En revanche, les arthroses centrées, quelle que soit leur origine et l’âge du patient, peuvent bénéficier d’une prothèse de cheville.

Summary

Eighty-three ankle prostheses were implanted by a single surgeon between 1990 and 2015. We studied clinical and radiological results, using dynamic X-ray in plantar and dorsal flexion. With a minimum follow-up of 29 month, 62% of the results were excellent or good and ten secondary arthodeses were needed. Thirty three primary arthrodeses were reviewed during the same period. Long term results showed 69% of excellent or good results. Finally, unalignment, osteonecrosis of the talus and severe osteoathritis (talo-tibial and subtalar osteoarthrites) require a primary arthrodesis.However, simple osteoarthritis can be treated with ankle prothesis, whatever their source and the age of the patient.

* Chirurgie orthopédique et traumatologique. CHU d’Amiens, Hôpital Sud, 80054 Amiens