Articles du bulletin

Depuis 2019 le Bulletin est édité en collaboration avec Elsevier-Masson. Les rapports de l'Académie sont disponibles intégralement sur le site internet de l'Académie. L'accès aux autres textes peut être obtenu sur le site Em-Consulte. Pour soumettre un article, merci de consulter nos instructions aux auteurs.



2985 résultats

  • Information

    Éradication des maladies infectieuses et vaccination

    Eradication of infectious diseases and immunisation

    Les objectifs de la vaccination chez l’homme sont actuellement l’éradication, l’élimination ou l’endiguement (définitions de l’OMS). Pour chaque maladie infectieuse transmissible, il faut en effet tenir compte de l’épidémiologie différente, du mode d’action des vaccins et des politiques poursuivies et acceptables. Depuis le succès obtenu pour la variole, peu de maladies sont candidates à l’éradication : la première sera la poliomyélite, la rougeole pouvant l’être aussi, mais dans une perspective plus lointaine. Les maladies éliminées d’un pays ou d’une région sont à ce jour la poliomyélite (Amériques, Europe, Pacifique Ouest), la rougeole (Finlande, Etats-Unis), la rubéole (Finlande). A ces résultats encore modestes s’oppose le contrôle ou endiguement pour ces mêmes maladies dans de nombreux autres pays et aussi d’autres infections, au prix d’une vaccination correctement appliquée et surtout d’une surveillance épidémiologique rigoureuse : diphtérie, coqueluche, hépatite B. Pour d’autres affections telles que les infections à Haemophilus influenzae b, il est prématuré de miser sur une élimination prochaine, voire sur un contrôle durable. La conduite correcte de la vaccination passe obligatoirement par la mise en place de réseaux de surveillance performants.

    Lire la suite >
  • Information

    La vaccine hors d’Europe. Ombres et lumières d’une victoire

    Vaccine out of Europe or the two faces of a victory

    Au début du XIXe siècle, la propagation de la vaccine hors d’Europe fut extrêmement rapide. Si la plupart des dirigeants écoutèrent favorablement les avocats du vaccin, les populations suivirent inégalement le mouvement. L’article évoque leur réponse qui revêtit toutes les nuances de l’enthousiasme à la résistance, à travers les exemples de l’Égypte, de la Tunisie, de l’Algérie et du Brésil. L’analyse historique du choix d’une stratégie dans la mise en œuvre de programmes vaccinaux (persuasion ou contrainte) comporte une leçon toujours d’actualité : la nécessité pour les décideurs en santé publique de se préoccuper de l’acceptabilité vaccinale.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Le rôle possible de la glande pinéale dans la pathogénie de la scoliose idiopathique. Études expérimentales et cliniques

    Possible role of pineal gland in pathogenesis of idiopathic scoliosis. Experimental and clinical studies

    Conscients de son importance et vérifiant la découverte de Marie-Jeanne Thillard qui, en 1959, constate que la pinéalectomie est suivie chez le jeune poussin de l’apparition de déformations vertébrales, les auteurs démontrent dans une deuxième série d’expériences que l’injection à doses différentes de mélatonine, faite un même temps que l’exérèse de l’épiphyse, permet de limiter et même de prévenir ces déformations. Il est aussi démontré que chez le rat pinéalectomisé, la scoliose n’apparaît que si cet animal a été contraint à la bipédie par une excision précoce de ses membres antérieurs. Il est constaté enfin, dans la scoliose humaine progressive, un abaissement du taux nycthéméral de mélatonine plasmatique. Cette notion est à rapprocher de la constatation d’autres auteurs que la calmoduline plaquettaire, physiologiquement modulée par la mélatonine, est augmentée chez les enfants atteints de scoliose progressive. Un désordre génétique des neurotransmetteurs, d’origine neuro-hormonale, pourrait être responsable dans la condition de verticalité bipédique, du déséquilibre neuromusculaire à l’origine de la scoliose humaine.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Effecteurs humoraux et cibles cellulaires de l’allo-rejet artériel chronique

    Humoral effectors and cellular targets of chronic-allo rejection in the arterial wall

    A la différence du rejet aigu, le rejet chronique d’une allogreffe artérielle ne fait pas intervenir le passage de leucocytes issus du greffon en direction de l’hôte. Il met en jeu les protéines du système majeur d’histocompatibilité. L’étude expérimentale conduite chez le rat montre que le processus évolue en 3 phases : une première de reconnaissance d’histoincompatibilité médiée par l’endothélium du greffon, une deuxième d’agression immunologique, dépendante des anticorps, des cellules musculaires lisses allogéniques de la média avec infiltration inflammatoire de l’adventice, une troisième cicatricielle, prolifération de l’intima et fibrose de l’adventice.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Mort neuronale : rôle potentiel d’une enzyme nucléaire, la poly(ADPribose) polymérase

    Poly(ADP-ribose) polymerase, its potential role in neuronal death

    La poly (ADP-ribose) polymérase (PARP, EC 2.4.2.30) est une enzyme constitutive nucléaire liée à la chromatine. Elle est également appelée poly (ADP-ribose) synthase (PARS) ou poly (ADP-ribose) transférase (PADRT). A la suite d’une lésion de l’acide desoxyribonucléique (ADN), la PARP est l’objet d’une importante activation, qui participe au processus de réparation de ce dernier. La PARP exerce un rôle physiologique fondamental dans le maintien de l’intégrité génomique. Dans des conditions pathologiques caractérisées par une atteinte importante de l’ADN, comme dans l’ischémie cérébrale, l’hyperactivation de la PARP conduit à une consommation excessive de nicotinamide adénine dinucléotide (NAD+) et d’ATP, ce qui entraîne une déplétion énergétique cérébrale à l’origine de la mort cellulaire. En dehors de l’ischémie cérébrale, l’activation exagérée de la PARP apparaît jouer également un rôle majeur dans la mort neuronale secondaire à un traumatisme crânien et dans la maladie de Parkinson, comme le montrent les données de la littérature et nos propres résultats obtenus chez le Rat (ischémie cérébrale) et la Souris (traumatisme crânien). Ainsi, l’invalidation du gène codant la PARP et l’inhibition de cette dernière par différents agents (dont l’amino-3-benzamide) induisent une neuroprotection significative. Ces différentes données permettent de suggérer que l’inhibition de la PARP pourrait constituer une nouvelle stratégie en vue du traitement de maladies neurodégénératives.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Une cellule souche pluripotente dans le sang de l’homme adulte : vers une nouvelle voie de thérapie cellulaire pour la réparation des tissus

    A human circulating pluripotent tissue stem cell in adult : towards a new approach of cellular therapy for tissue repair

    La persistance chez l’Homme adulte de cellules souches possédant des propriétés de cellules souches embryonnaires ouvre de nouvelles perspectives sur le plan fondamental et thérapeutique. Nous décrivons une cellule souche présente dans le sang de l’Homme adulte, susceptible d’être recrutée lors de la réparation tissulaire, en renfort des cellules souches « de réserve » présentes dans les divers organes. Ces cellules qui circulent sous forme monocytoïde sont capables de se différencier in vitro en divers types cellulaires. Chez l’individu normal, elles sont plus ou moins quiescentes et leur devenir est étroitement contrôlé par une sous-population particulière de lymphocytes T. Elles prolifèrent spontanément dans les cas de fibrose et de chondrosarcome. Dans ces affections, elles échappent à tout contrôle par les lymphocytes T et, en conséquence, s’accumulent pour donner naissance in vitro à un tissu qui évoque la maladie du patient dont elles sont issues, faisant spontanément la preuve de leur pluripotence. Cette cellule migrante porte les marqueurs des cellules neurales, suggérant qu’elle dérive de la crête neurale qui dans cette hypothèse pourrait être à l’origine des cellules souches pluripotentes, aux propriétés de cellules embryonnaires, présentes chez l’adulte. Ces cellules circulantes pourraient constituer une source privilégiée de cellules souches pour la thérapie cellulaire et génique à condition que sa prolifération puisse être provoquée et sa différenciation dirigée. Afin de pallier tout risque de développement de fibrose ou de processus malin, le contrôle par les lymphocytes T doit nécessairement être maintenu.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Réflexions sur quelques erreurs méthodologiques communes dans l’évaluation des médicaments. Dix ans d’expérience à la Commission d’autorisation de mise sur le marché

    Some most common methodological errors in clinical drug evaluation

    Une « surveillance méthodologique » d’une dizaine d’années à la Commission d’autorisation de mise sur le marché a permis de relever les imperfections ou erreurs méthodologiques les plus fréquentes dans les dossiers cliniques d’enregistrement, en particulier dans le domaine de l’évaluation du médicament en rhumatologie : des essais de taille et de puissance statistique insuffisantes, une détermination de la dose optimale manquant de rigueur, l’importance du bruit de fond dû aux traitements associés, le choix d’un comparateur et d’une unité statistique parfois discutable, l’usage abusif de critères intermédiaires et, dans la présentation des résultats, une importance excessive donnée à l’analyse per protocole, une insuffisance de prise en compte de la quantité de l’effet, des revendications abusives d’équivalence et des analyses en sous-groupes non convaincantes.

    Lire la suite >
  • Information

    Réunion de la Fédération des Académies de Médecine et des Institutions Similaires de l’Union Européenne

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Troubles de la reconnaissance des visages : reconnaissance implicite, sentiment de familiarité, rôle de chaque hémisphère

    Impaired recognition of faces following right and left hemispheric lesions : covert recognition, feeling of knowing, and respective function of each hemisphere

    Nous rapportons trois patients présentant une incapacité à identifier les individus à partir de leur visage. Les deux premiers avaient un défaut de reconnaissance caractéristique d’une prosopagnosie. Ils ne ressentaient aucun sentiment de familiarité à l’égard de visages antérieurement connus, et ne pouvaient repérer les visages connus parmi ceux d’inconnus. Les lésions occipito-temporales étaient bilatérales dans un cas et unilatérales droites dans l’autre. Le troisième patient éprouvait normalement un sentiment de familiarité à l’égard des visages célèbres, pouvait distinguer leur visage parmi ceux d’inconnus, mais était incapable d’évoquer les informations biographiques relatives aux individus concernés. La lésion était occipito-temporale gauche. Les patients prosopagnosiques démontraient, dans une condition expérimentale d’apprentissage contrarié, des capacités de reconnaissance implicite. Nous estimons que ces capacités sont liées à l’activation des réseaux codant l’imagerie mentale, respectée dans nos deux cas. Des épreuves stimulant l’imagerie mentale chez le premier patient amélioraient en effet les possibilités de reconnaissance inconsciente. Ces observations mettent en lumière le rôle respectif de chaque hémisphère dans la reconnaissance et l’identification des individus. L’hémisphère droit a l’avantage dans l’analyse perceptive : il active, à partir des visages perçus, les réseaux mnésiques codant les visages déjà rencontrés ; il déclenche le sentiment de familiarité, probablement par des systèmes différents et complémentaires de ceux régissant la reconnaissance. L’hémisphère gauche est le plus compétent pour activer consciemment les informations sémantiques reliées spécifiquement à chaque individu. Sa contribution pourrait dépendre des informations transmises par l’hémisphère droit.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Prosopagnosie

    Prosopagnosia

    La prosopagnosie dans les cas purs laisse intacte la perception des visages qui cependant ne peuvent être identifiés, malgré l’existence d’une reconnaissance implicite souvent conservée. Si l’examen est suffisamment détaillé, il apparaît que le trouble de la reconnaissance visuelle peut concerner l’individualisation d’éléments appartenant à d’autres catégories, en particulier celles des lieux, paysages et constructions d’une part, celle des animaux d’autre part. L’observation d’un paysan transitoirement prosopagnosique et incapable de reconnaître ses vaches est rapportée. Les données en faveur d’une dominance hémisphérique droite pour cette aptitude sont discutées.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Expression de la N0 synthase inductible et production du monoxyde d’azote par les cellules mononucléées sanguines dans la sclérodermie systémique

    Nitric oxide production and inducible nitric oxide synthase expression by monocytes in systemic sclerosis

    La sclérodermie diffuse est une maladie du tissu conjonctif caractérisée par des lésions vasculaires et l’accumulation de collagène. Sa pathogénie exacte est encore inconnue, mais on sait que le spasme vasculaire a un rôle important. Cela nous a conduit à étudier la production du monoxyde d’azote (NO) et de la NO synthase inductible (NOSi) par les mononucléaires sanguins. Dix-huit malades atteints de sclérodermie ont été comparés, à titre de contrôle, à 16 cas de polyarthrite rhumatoïde et 23 cas de sciatique. La concentration en nitrites et nitrates dans le plasma et dans le surnageant de culture a été déterminée par fluorimétrie. L’expression de NOSi a été étudiée pendant 5 jours, dans les cultures cellulaires, avant et après l’action de différentes cytokines par immunofluorescence, immunoempreinte et cytométrie en flux. Il a été mis en évidence une diminution significative des concentrations des métabolites du NO dans le plasma et un retard d’induction de la NO synthase dans les cultures cellulaires des sclérodermies. Ce déficit en NO, qui est un vasodilatateur puissant, pourrait favoriser les lésions vasculaires de la maladie avec d’éventuelles implications thérapeutiques.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Évolution des techniques d’isolement et d’identification des virus des eaux

    Evolution of concentration and typing methods of waterborne viruses

    Si la présence de virus dans les eaux date de la haute antiquité, comme en témoignent des œuvres d’art égyptiennes révélant des atteintes de poliomyélite dès le XIVe siècle avant J-C., ce n’est que depuis quatre décennies seulement qu’ont été mises au point les méthodes nécessaires à leur isolement et à leur identification. Parmi les méthodes mises en œuvre c’est la méthode d’adsorption-élution qui a donné les meilleurs résultats. Deux importants écueils ont dû être évités concernant, dans un premier temps, l’étape de concentration sur divers matériaux dont les rendements ont dû être progressivement améliorés. Dans un second temps l’identification des virus isolés a dû également être améliorée par mise au point de typages, non plus particule par particule, mais par populations entières. Malgré ces avancées, seules quelques familles de virus susceptibles de provoquer un effet cytopathogène en cultures cellulaires ont pu être recensées. La méthode de la RT.PCR, beaucoup plus sensible, permet actuellement d’identifier les acides nucléiques (ou leurs fragments) de pratiquement tous les virus, cytopathogènes ou non. Des pourcentages élevés d’échantillons d’eaux réputées potables se sont révélés positifs. Cependant, la signification sanitaire de ces chiffres reste encore à démontrer.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Les chondrocalcinoses articulaires familiales : étude d’une famille alsacienne

    Hereditary diffuse articular chondrocalcinosis : study of alsatian family

    Les formes familiales de chondrocalcinoses articulaires sont une maladie chronique caractérisée par des accès articulaires aigus, la présence de cristaux de pyrophosphate de calcium dihydraté dans le liquide synovial, le cartilage et les tissus péri-articulaires et, sur les radiographies, une incrustation calcique des cartilages et fibrocartilages de l’organisme. Nous avons étudié une famille alsacienne dans laquelle la transmission est autosomique dominante. L’analyse génétique entreprise a permis de montrer, comme dans les familles anglaises et argentines, une liaison avec le bras court du chromosome 5p, suggérant qu’une anomalie d’un gène situé dans cette région pourrait être impliquée dans ces formes familiales.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Les maladies humaines familiales à prions

    Inherited human prion diseases

    Les maladies familiales à prions, même si elles sont rares, sont un des chapitres les plus fascinants de la pathologie neurologique en raison de leur double transmissibilité. Ce sont des maladies héréditaires de l’adulte à transmission autosomique dominante, à pénétrance presque complète : la maladie de Creutzfeldt-Jakob familiale (CJ familiale), la maladie de Gerstmann Sträussler Scheinker (GSS), l’insomnie familiale fatale (IFF). Elles se caractérisent, le plus souvent, par une mutation ponctuelle du gène de la protéine prion (PrP), responsable d’une modification de la séquence primaire de la PrP donc de sa conformation. La PrP mutée acquiert-elle une nouvelle fonction ou perd-elle une fonction qui est encore inconnue ? Cette question reste actuellement sans réponse. La PrP mutée peut parfois être transmise de l’homme à l’animal. Si toutes les mutations ponctuelles de la PrP s’accompagnent d’un effet pathogène vis-à-vis des neurones, seules certaines d’entre elles sont transmissibles. Comprendre comment la PrP mutée acquiert ou non la propriété d’être transmissible peut être une étape fondamentale dans la compréhension des maladies à prions.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Le don d’ovocytes depuis la loi de bioéthique. Implications médicales, éthiques et juridiques déduites d’une série de 300 cas à l’hôpital Tenon

    Ovocyte donation since the application of the so called bioethical laws. Medical, ethical and legal implications posed by the study of a series of 300 cases at Tenon Hospital

    Il s’agit de l’exemple type des problèmes posés par la médecine moderne. Nous avons mené à l’Hôpital Tenon à Paris, entre 1994 et 1999, une étude rétrospective intéressant 177 transferts d’embryons congelés puis décongelés chez 139 patientes parmi les 300 demandeuses d’un don d’ovocytes pendant cette même époque. Ceci nous conduit à bien souligner les difficultés éthiques créées par la promulgation des lois de bioéthique de 1994. C’est ainsi que deux conséquences sont devenues évidentes : la pénurie de plus en plus grande de donneuses et la nécessité de ne transférer que des embryons congelés/décongelés due au décret de 1996 sur la Sécurité Sanitaire, qui impose une quarantaine des dits embryons pendant 6 mois. En contrepartie, l’emploi de cette méthode a apporté de nouvelles informations sur l’implantation et souligne l’importance de la qualité de l’embryon qui est très étroitement corrélée à l’âge de la donneuse.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Chirurgie des cancers bronchiques après radiochimiothérapie ou chimiothérapie. Risques et bénéfices

    Surgical treatment of lung cancer after radiochemotherapy or chemotherapy. Risks and benefits

    Le but de ce travail était d’évaluer les conditions et les résultats de la chirurgie des cancers bronchopulmonaires après radio et/ou chimiothérapie par une analyse rétrospective sur la période de janvier 1990 à janvier 1998 de 69 malades, atteints d’un cancer bronchique primitif et opérés en seconde intention, en raison d’une tumeur d’extirpabilité douteuse (n=40), de la présence d’adénopathies médiastinales (n=25) ou d’une contre-indication fonctionnelle temporaire (n=4). Une radiochimiothérapie avait été pratiquée chez 43 malades qui avaient reçu de 2 à 4 cures (moy 2,9 fi 0,8 cures) et 43 fi 8 Gy (de 20 à 60 Gy). Vingt-six malades avaient eu une chimiothérapie exclusive (3 fi 0,7 cures). Le taux de résécabilité a été de 94 %. Il y a eu 33 pneumonectomies, 1 bilobectomie, 23 lobectomies et 8 résections conservatrices. La mortalité intra-hospitalière a été de 9 % (n=6), toujours d’origine respiratoire. Il y a eu 4 réinterventions immédiates (6 %), pour hémorragie ou fistule bronchique. Trente-cinq malades (51 %) ont eu une transfusion sanguine périopératoire, d’en moyenne 4,5 fi 3,8 unités de concentré globulaire. Le taux de fistule bronchique après pneumonectomie a été de 15 % (n=5). Treize malades ont eu une pneumopathie postopératoire (19 %). La probabilité de survie à 5 ans de la série globale a été de 22 %. La survie à 5 ans dans le groupe de patients ayant eu une résection complète a été de 31 % pour les N0-1 et de 8 % pour les N2 (p=0.19). La chirurgie après radio et/ou chimiothérapie d’induction est justifiée en l’absence d’une atteinte ganglionnaire N2, quand une résection complète est possible. Toutefois cette chirurgie est associée à un risque postopératoire élevé.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Neurostéroïdes, leur rôle dans le fonctionnement du cerveau : neurotrophicité, mémoire, vieillissement…

    Neurosteroids, a new function in the brain. Neurotrophicity, memory, ageing...

    Certains stéroïdes, appelés neurostéroïdes, sont synthétisés par des neurones et des cellules gliales dans les systèmes nerveux central et périphérique. L’étude de la synthèse, du métabolisme, du mode d’action et des effets des neurostéroïdes est un domaine de recherche dont les applications cliniques commencent à émerger. Alors que la synthèse des neurosté- roïdes dans le cerveau et les nerfs périphériques est maintenant bien établie, sa régulation est mal connue et reste à explorer. Plusieurs études récentes montrent que l’expression et l’activité des enzymes qui interviennent dans la formation des neurostéroïdes sont régulées par des interactions cellulaires, mais les molécules impliquées ne sont pas encore identifiées (par exemple le facteur neuronal qui induit la synthèse de la progestérone dans les cellules de Schwann). Les mécanismes impliqués mettent en jeu des récepteurs intranucléaires de type classique, des récepteurs membranaires, en particulier ceux de plusieurs neurotransmetteurs dont les neurostéroïdes sont des modulateurs du fonctionnement, et, observation toute récente, une protéine des microtubules. Les effets psychopharmacologiques ont été étudiés surtout chez l’animal, en particulier sur la mémoire, l’anxiété et le sommeil, et des activités neurotrophiques mises en évidence dans des processus de régénération nerveuse. Par exemple, le sulfate de prégnènolone a une activité promnésiante chez le rat âgé permettant d’annuler le déficit mnésique (spatial) du vieillissement, la progestérone favorise la formation réparatrice de gaines de myéline après lésion du nerf sciatique, et la prégnènolone stimule la polymérisation de microtubules neuronaux et donc potentiellement la plasticité du système nerveux. Ces résultats permettent d’envisager l’utilisation de neurostéroïdes pour la meilleure compréhension et le traitement de certaines lésions et déficits du système nerveux.

    Lire la suite >
  • Information

    Sur les journées d’appel de préparation à la défense. Premiers résultats d’une enquête sur la santé et les comportements des jeunes

    Lire la suite >
  • Communiqué

    Internet et information du public sur le médicament

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Chaîne du froid — Concept de traçabilité — Applications pratiques

    The cold chain — The traceability concept — Pratical applications

    La traçabilité permet de suivre l’évolution des qualités d’un produit alimentaire et, en particulier, sa salubrité. A partir de la notion de trépied frigorifique d’André Monvoisin, on examine les conditions de mise en œuvre de la chaîne du froid, produit sain, froid précoce, froid continu. Puis on présente deux théories, la théorie TTT et la théorie PPP. A propos des ruptures de la chaîne du froid au niveau des réfrigérateurs domestiques, après avoir rappelé les souhaits de l’Académie de médecine et du Centre national de la Consommation, sont examinés les moyens de contrôle pratique (mouchards) pour le réfrigérateur et pour les produits. Les différents indicateurs et intégrateurs sont présentés avec leurs limites. Les intégrateurs, temps — température sont plus largement examinés. La conclusion souligne la nécessité de rétablir la confiance des consommateurs rendus méfiants par les dernières crises alimentaires.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Historique de l’application du froid aux denrées alimentaires

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Croissance microbienne et froid. Étude du cas particulier de Listeria monocytogènes

    Microbiological growth and refrigeration. Particular case of Listeria monocytogenes R. Rosset

    Les micro-organismes comportent des espèces qui s’adaptent aux environnements les plus rigoureux ; c’est ainsi qu’en matière de froid la plus grande partie d’entre elles résistent aux très basses températures négatives (l’azote liquide à -169° C est idéale pour conserver les agents microbiens). Par ailleurs des germes qualifiés de psychrotrophes se multiplient fort bien entre 0° C et + 10° C. L’attention est attirée, parmi ceux-ci, sur Listeria monocytogènes , contaminant fréquent des denrées alimentaires, qui est capable de provoquer des accidents graves par consommation d’aliments mal conservés (rupture de la chaîne du froid, réfrigérateurs ménagers mal utilisés). Des recommandations sont formulées pour éviter ces accidents, notamment chez des consommateurs fragiles tels que les immunodéprimés.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Problèmes techniques liés à la chaîne du froid

    Technical problems relating to the cold chain

    Après avoir présenté l’état de développement de la chaîne française du froid, on montre l’intérêt économique de l’entreposage et des traitements frigorifiques. Compte tenu de la valeur de la réduction des pertes, le temps de retour des investissements peut être estimé aux environs de trois ans. Dans les années à venir, la conception des nouvelles installations évoluera. De brèves informations sur cette évolution sont fournies. Une des contraintes auxquelles sont confrontés les opérateurs, notamment les transporteurs, est la multiplicité des exigences réglementaires, avec pour conséquences des distorsions de concurrence. L’évolution de la chaîne du froid est aujourd’hui caractérisée par une démarche de régulation logistique complexe des flux de marchandises, au moyen d’un système informatique, afin de satisfaire, à un moindre coût, l’adéquation de la production à la distribution. Cette logistique est une stratégie pour gérer de l’aval vers l’amont les interfaces entre les divers opérateurs. Enfin, on indique les principales causes de ruptures de la chaîne du froid qui se situent au niveau de la vente au détail et de la consommation.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Température et qualités sensorielles des aliments

    Temperature and sensorial qualities of foods

    Le plaisir de la consommation des aliments est souligné par Brillatt-Savarin au XIXème siècle. Indépendamment des bactéries pathogènes, des mauvais goûts dus à une prolifération microbienne ou à des actions enzymatiques peuvent se développer dans les réfrigérateurs à température mal gérée. Il faut distinguer température de conservation et température de consommation de l’aliment. L’ambiance idéale d’un repas se situe à 22° pour une humidité de 60 %. Sur le plan des quatre saveurs principales, sucré et salé sont mieux perçus à 18°, amer-acide à 8°. Toutes ces notions développées précédemment sont appliquées dans les cas de l’analyse sensorielle et des repas.

    Lire la suite >
  • Communication scientifique

    Analyse de facteurs influençant la température dans les réfrigérateurs des ménages

    Analysis of effecting factors on domestic refrigerator temperature in use

    L’objectif de l’étude présentée était de connaître le niveau des températures de conservation et d’identifier les facteurs influençant le niveau des températures de l’air dans les réfrigérateurs des ménages en France. L’enquête réalisée auprès des ménages s’est insérée dans « l’enquête individuelle nationale sur la consommation alimentaire (INCA) en 1998- 1999 » réalisée par le CREDOC, département prospective de la consommation. L’originalité a été de réaliser un enregistrement des températures à trois niveaux du compartiment réfrigérateur sur 1 semaine. Les auteurs présentent la distribution de la température globale, les caractéristiques techniques des réfrigérateurs soumis à l’enquête et les résultats des analyses statistiques descriptive et multi-dimensionnelle. On constate que 26 % des réfrigé- rateurs en utilisation ont une température globale moyenne supérieure à 8° C. La température moyenne des 119 réfrigérateurs étudiés est de 6,6° C (minimum 1° C et maximum 11° C). L’étude met en évidence que le niveau de température des réfrigérateurs est le résultat de nombreuses interactions entre les différents paramètres liés à la pratique des consommateurs et à la conception des réfrigérateurs et non d’un seul des paramètres en particulier.

    Lire la suite >