Bull. Acad. Natle Méd., 2015, 199, n° 6, 921-942, séance du 23 juin 2015

Rapport

La transplantation utérine

Mots-clés : INFERTILITÉ, TRANSPLANTATION UTÉRINE, GESTATION POUR AUTRUI, FEMMES ENCEINTES

Uterus transplantation

Key-words (Index medicus) : INFERTILITY, UTERINE TRANSPLANTATION, GESTATIONNAL SURROGACY, PREGNANT WOMEN

Roger HENRION *, Jacques MILLIEZ *

Résumé

Après avoir fait le récit des événements qui ont précédé la première transplantation utérine ayant abouti à la naissance d'un enfant vivant et bien portant et fait un état des lieux, les auteurs exposent la législation française actuelle sur la greffe d'organes. Puis ils abordent les aspects cliniques, insistant sur la complexité de l'acte chirurgical, le dilemme du choix entre donneuse en état de mort cérébrale ou décédée et donneuse vivante et les indications chez la receveuse. Ils décrivent ensuite le traitement immunosuppresseur avant et pendant la grossesse, les complications plus ou moins graves qui peuvent en émailler le cours et la surveillance particulièrement attentive qu'elles nécessitent, mais aussi les doutes sur l'opportunité de l'allaitement maternel. Ils s'interrogent sur l'avenir de l'enfant à moyen et long terme, son développement psychomoteur et celui de son système immunitaire. Ils retracent les nombreuses et délicates questions éthiques que pose la transplantation utérine, qu'il s'agisse des particularités de la greffe d'utérus, qui n'est pas vitale mais permet de donner la vie, du choix entre transplantation avec donneuse en état de mort cérébrale ou donneuse vivante, de la pénurie d'organes à greffer, des risques courus par la receveuse, du devenir physique et psychologique de l'enfant, enfin du choix entre transplantation utérine et gestation pour autrui et de l'éventualité de dérives. En fait, la transplantation utérine est une chirurgie encore au stade expérimental et seuls l'avenir et le recueil exhaustif de toutes les données la concernant permettront de s'assurer de son bien fondé.

Summary

After recalling the events that preceeded the delivery of the first healthy baby born after uterine transplantation in humans, and reporting the available data, the authors present the up dated french legislation on organ transplantation. They then focus on the clinical aspects of uterine transplantation, underlining the complexity of the surgical procedure, the dilemma between the choice of brain dead or deceased donor and living donor, and the indications of uterine transplantation for the recipient. They describe the immunosupressive treatment before and during pregnancy, the complications of variable severity that may happen during the course and the particularly cautious surveillance these pregnancies need, but also the uncertainty concerning breast feeding. They question the middle and long term future of the child, too neglected so far, its psychomotor development and the development of its immune system. They address the numerous and difficult ethical questions raised by uterine transplantation, concerning its particularity since uterine transplantation is not a vital transplantation, but nevertheless allows to give life, the choice between brain dead or living donor, the scarcity of organ available for transplantation, the risks entailed for the recipient, the physical and psychological future of the child, the choice between uterine transplantation and surrogacy, and the risk of untoward behaviors. In fact uterine transplantation is still an experimental procedure and only will a strict follow up with an exhaustve registration of the relevant data allow to make sure of its reliability.  


 Consulter le document (PDF)

* Membre(s) de l'Académie de Médecine

Les membres du groupe de travail déclarent ne pas avoir de liens d'intérêt en relation avec le contenu de ce rapport ce rapport